Fandom

Calhounsquare - ACCUEIL

Art Official Age

189pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Art Official Age est le quarante-cinquième album de Prince. Il est paru le 26 septembre 2014 (Europe) et le 30 septembre 2014 (USA) chez NPG Records / Warner Bros.

Prince-art-official-age.jpg

Art Official Age

Genèse

La sortie de cet album, prévue pour coïncider avec celle de l'album PlectrumElectrum des 3rdEyeGirl, intervient dans le cadre du nouveau contrat signé avec Warner début 2014. Le précédent album de Prince remontait à 20ten, sorti quatre ans auparavant.

On sait assez peu de choses sur la réalisation de cet album. Un album de Prince "en solo" a été évoqué le 18 avril 2014 lors du communiqué de presse annonçant les réconciliations entre Prince et Warner. Le titre de l'album, Art Official Age, a été révélé seulement le 25 août, soit à peine un mois avant sa sortie. Il a également été annoncé que l'album serait co-produit par Joshua Welton.

Enregistrements

Cet album a probablement été enregistré sur 2013 et 2014 à Paisley Park Studios. Dans une interview donnée en août 2015 en préalable à la sortie de l'album HITNRUN, Joshua Welton indiqua que les morceaux composant Art Official Age ont été enregistrés avant PlectrumElectrum.

Breakdown est un morceau qui fut joué live au cours de l'année 2013. Les fans ont constamment réclamé ce titre en single par la suite, c'est probablement la raison pour laquelle il a été distribué sur internet dès que le nouveau deal avec Warner fut connu, soit près de cinq mois avant la sortie de l'album. Autre titre ancien, Breakfast Can Wait est paru tout d'abord à l'ouverture du site web 3rdEyeGirl.com, soit près d'un an et demi avant sa parution sur l'album. En août 2013, le single fut à nouveau proposé en téléchargement via Kobalt Music Group, puis un mois plus tard sous la forme d'un EP digital de 5 remixes intitulé The Breakfast Experience.

Autre titre existant avant 2014, What It Feels Like a été diffusé partiellement lors d'un livestream en juillet 2013.

Editions

L'album est disponible sur les plate formes de téléchargement légal. Les formats physiques sont le CD et le double 33T vinyl (pressage américain et européen).

  1. Art Official Cage (3:41)
  2. Clouds (4:34)
  3. Breakdown (4:04)
  4. The Gold Standard (5:53)
  5. U Know (3:56)
  6. Breakfast Can Wait (3:54)
  7. This Could Be Us (5:11)
  8. What It Feels Like (3:53)
  9. Affirmation I & II (0:40)
  10. Way Back Home (3:05)
  11. Funknroll (4:07)
  12. Time (6:49)
  13. Affirmation III (3:27)

Analyse

Dès le départ il fut annoncé que Art Official Age serait un album de type "R&B", pour contrebalancer le côté rock de Plectrumelectrum. Le titre de l'album serait un jeu de mots assumé pour "artificial age". Ce qui est surprenant est que le premier titre du disque s'intitule Art Official Cage, ce qui sème la confusion. A l'écoute il ne fait aucun doute : c'est bien le mot "cage" que l'on entend, donc ce n'est pas une erreur typographique.

Alors que beaucoup craignaient que la co-production de Joshua Welton ne dénature complètement l'oeuvre de Prince (on se souvient notamment du single dance Fallinlove2nite avec Zooey Deschanel, l'héroïne de la série TV New Girl), la surprise est plutôt positive : l'album est consistant, inspiré, bien réalisé, offrant un son contemporain qui remet Prince au goût du jour sans pour autant sombrer dans la dance music commerciale comme le fait Madonna par exemple. Bien au contraire, l'album est ambitieux musicalement, offrant de nombreuses surprises auditives, et quelques unes des meilleures compositions de Prince depuis The Rainbow Children.

Le morceau d'ouverture, Art Official Cage, est un délire technoïde où on ressent une certaine influence de Will.I.Am dans la production de Welton. On trouve plein d'effets de voix différents, puis un rap vers le milieu. Vers la fin, le morceau évolue vers une ambiance qui rappelle Thunder sur l'album Diamonds And Pearls. Si les avis sont partagés sur le morceau, il faut avouer qu'il propose une entrée en matière flamboyante.

On passe ensuite à Clouds, un mid-tempo funky où participe Lianne La Havas. D'entrée de jeu, on sent la patte princière et le morceau affiche une évidence qui peut permettre d'en faire un tube. Puis vient Breakdown, le titre diffusé en single en avril 2014 lorsque l'album avec Warner a été annoncé. Belle ballade, la version studio de Breakdown n'atteint peut être pas l'émotion des prestations live ou des anciennes ballades de Prince, mais elle reste agréable.

Le morceau suivant, The Gold Standard, est exactement l'expression de son titre : un morceau au refrain entêtant, avec une mélodie évidente. Cependant, le titre est assez creux et tourne en rond sans réel développement, il est porté essentiellement par les artifices (voix trafiquées, guitare funky, variations de structures...). U Know est une autre excellente pièce, plus aérienne. Ce titre utilise un sample assumé du morceau Blinded de la chanteuse Mila J.

Avec ces 5 premiers titres, on peut considérer que l'album propose des titres de facture correcte ce qui était devenu rare dans sa production la plus récente.

C'est moins évident avec Breakfast Can Wait, qui est connu depuis plus d'un an et demi. Morceau jugé assez moyen lors de sa sortie, il trouve finalement sa place dans le contexte de l'album. Néanmoins la voix trafiquée façon "canard" à la fin du titre est juste insupportable. This Could Be Us est plus simpliste, dans l'ambiance de ce que l'on trouvait dans Emancipation. La chanteuse Andy Allo est présente en duo sur What It Feels Like, un autre mid-tempo répétitif sans grande inspiration, tout en restant agréable à l'écoute.

Le segue Affirmation I & II est plutôt une sorte d'introduction à Way Back Home, l'un des titres les plus introspectif et émotionnel (sans être larmoyant) créé par Prince ces dernières années. Prince y avoue qu'il n'a ♪ jamais souhaité une vie ordinaire ♪ et que tout ce qu'il souhaite c'est ♪ qu'on (le) laisse seul ♪ à rêvasser dans son lit pour retrouver ♪ le chemin de sa maison ♪ qu'on l'on peut interpréter comme une quête spirituelle personnelle, ou un équilibre intérieur.

Du coup le passage à Funknroll (le remix du même titre présent sur PlectrumElectrum) est un peu détonnant. Le titre est ici sublimé, et la voix de Prince est mise en avant de brillante façon. Vers la fin, le remix repart vers un rythme techno bien trippant.

Time est un autre exemple de l'excellence de l'album, un mid-tempo inspiré, avec une superbe ligne de basse. Le disque se termine sur Affirmation III, un morceau planant qui reprend le thème de Way Back Home. La séquence de titres est assez étonnante, il aurait été plus logique d'avoir Affirmation I & II, puis Way Back Home, puis Affirmation III à la suite, plutôt que d'avoir Funk'n'Roll et Time insérées entre les deux.

Au global, Art Official Age est un album bien produit et bien réalisé, avec un son riche et moderne, et surtout dont l'écoute continue est possible sans s'ennuyer. Les titres sont en effet bien calibrés, d'une durée juste nécessaire. Ce qui est plaisant aussi sur cet album, c'est que la voix de Prince n'est pas unique et multipliée comme d'habitude. On trouve un grand nombre de voix différentes, masculines et féminines, ce qui donne de l'ampleur aux morceaux. Et contre toute attente, cela donne un résultat agréable. En revanche, le mastering du disque laisse quelque peu à désirer : le son sature par moments, notamment sur les médium et les aigus, ce qui est bien dommage.

Au final, Art Official Age bénéficie d'une production moderne, qui manquait cruellement aux précédents disques de Prince. On y trouve aussi quelques unes de ses compositions les plus inspirées de ces dernières années. Bien entendu, la comparaison avec son travail des années 1980 restera difficile mais il est déjà tellement important qu'un tel artiste soit toujours en activité aujourd'hui, que Art Official Age ne peut être accueilli qu'avec bienfaisance.

Singles

Tous les singles extraits de Art Official Age sont des singles digitaux, mis à part quelques éditions promotionnelles. Seuls les singles payants sont référencés ici.

  • Singles digitaux et physiques
    • Breakdown [digital / CD promo] NL
    • Breakfast Can Wait [digital / CD promo] US
    • The Breakfast Experience : Breakfast Can Wait (3:55) / (Grits'N'Gravy 3:29) / (Espresso 3:33) / (Honey 3:38) / (Buttermilk 2:47) [digital / CD promo] US
    • Clouds [CD promo] UK

Critiques

L'album a reçu globalement de bonnes critiques, mais il est surprenant de constater qu'aucun titre ne fait réellement l'unanimité à part peut être The Gold Standard. Dans le foisonnement des articles et revues sur internet, l'album est cependant reconnu comme le meilleur travail de Prince depuis 3121.

Performances commerciales

Art Official Age s'est vendu à un peu plus de 53 000 exemplaires (CD) les deux premières semaines de son exploitation, ce qui est plutôt une bonne performance dans le contexte actuel du business de la musique.

Plus encore que PlectrumElectrum, il a fait des apparitions dans de nombreux charts à travers le monde, atteignant le Top 10 à plusieurs reprises. Il fut notamment classé N°5 au Billbard 200 généraliste, et n°1 dans la catégorie R&B/Hip-Hop, où il est resté au total 9 semaines. En Europe, il fut classé au total dans près de 20 pays, atteignant le Top 10 dans 13 d'entre eux ! En revanche, l'album disparut des charts le plus souvent après 3 à 5 semaines, en se maintenant jusqu'à dix semaines en Belgique (où il monta jusqu'à la 8ème place).

Tout comme PlectrumElectrum, il faut classé n°1 au Japon, et atteignit même la 11ème place en Corée du Sud même s'il ne resta classé que deux semaines. Il fut aussi classé en Australie et Nouvelle-Zélande, ce qui est assurément le fruit de la distribution et du travail de promotion de Warner.

Héritage

Cet album ne fut pas réellement suivi d'une tournée, et si Warner le présente comme l'album du retour de Prince, l'intéressé lui préfère visiblement PlectrumElectrum, fruit de son travail avec 3rdEyeGirl. Il faudra attendre en effet plusieurs mois pour qu'un titre comme Clouds soit joué live, et encore en medley dans une prestation TV. Entre temps, Warner s'est débrouillé en produisant des vidéos ou en diffusant des titres en streaming gratuit pour susciter de l'intérêt envers l'album.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard