FANDOM


Dream factory cover

Le dessin proposé par Susannah Melvoin pour la pochette de l'album Dream Factory, et qui aurait été validé par Prince. Il s'agit encore d'une maquette qui n'est probablement pas définitive.

Dream Factory est un projet de double album réalisé avec The Revolution à la suite de l'album Parade. Le projet a évolué plusieurs fois entre avril et juillet 1986, avant d'être abandonné suite à la séparation du groupe en septembre 1986.

Une partie du matériel enregistré pour cet album a ensuite été utilisée pour le projet de triple album Crystal Ball, en novembre 1986, et quelques titres ont abouti finalement sur l'album Sign O The Times paru en mars 1987.

La pochette du disque a été dévoilée par Susannah Melvoin le 22 avril 2017. D'après elle, elle aurait réalisé 3 dessins et Prince aurait choisi celui représenté ci-contre. Il s'agit encore probablement d'un travail en cours, éloigné de la pochette finale. D'après Susannah, qui présenta ce dessin lors d'une rencontre avec des fans au magasin Electric Fetus de Minneapolis, le projet portait également le nom de The Flesh, qui fait référence à un autre projet abandonné de fin 1985 / début 1986.

Genèse

Dream Factory est l'album qui vient immédiatement après l'album Parade. Comme ce fut le cas pour les albums précédents, Prince a commencé à enregistrer de nouveaux morceaux alors même que Parade ne fut commercialisé. Les premières sessions datent en effet de décembre 1985, alors que Parade est paru en mars 1986.

Bien que les trois albums précédents (Purple Rain, Around The World In A Day et Parade) aient été attribués à Prince and The Revolution, la participation effective des membres du groupe sur les disques restait symbolique. Dream Factory se voulait comme l'album proposant une participation accrue de Wendy And Lisa dans la conception du disque, bien que leur rôle consista essentiellement à compléter ou embellir certains morceaux. Ce mode de fonctionnement a créé des tensions dans le groupe, les deux femmes devenant de plus en plus proches de Prince au détriment des autres, qui n'avaient plus grand chose à faire. Dream Factory a donc contribué, d'une certain manière et bien malgré lui, à la séparation de The Revolution.

Enregistrements

Pour cet album, Prince a revisité trois titres issus de son stock : Strange Relationship existait a minima sous la forme d'une démo au piano, dès début 1982. I Could Never Take The Place Of Your Man date de la même époque, et il se pourrait même qu'elle ait été créée au temps de l'album Dirty Mind. Teacher Teacher fait également parti des mêmes sessions, proposant un son épuré consistant en peu de chose de plus qu'une boite à rythmes, à l'instar de morceaux comme Annie Christian (sur l'album Controversy). Elle a été retravaillé par Wendy And Lisa en 1986 pour figurer sur ce projet d'album.

Le morceau titre, Dream Factory, est enregistré en décembre 1985. Suivront Last Heart et It's A Wonderful Day en janvier 1986. Sexual Suicide date de sessions précédentes, en août 1985.

Prince se plonge plus concrètement dans la réalisation de l'album à partir de mars 1986, date à laquelle il dispose d'un studio de grande taille dans sa maison de Galpin Bv. Les studios Paisley Park étaient encore en construction à ce moment là. Le premier titre enregistré à Galpin Bv est The Ballad Of Dorothy Parker. Il enregistre peu après un morceau instrumental, And That Says What ? (avec l'ensemble de The Revolution), et A Place In Heaven, destinée à être chantée par Lisa Coleman.

En avril sont enregistrées les morceaux Crystal Ball, Starfish And Coffee, Big Tall Wall et Visions.

En mai, sont créées It, et In A Large Room With No Light. Début juillet, Prince enregistre Sign O' The Times, et The Cross.

La version finale de Dream Factory est assemblée le 18 juillet 1986.

Configurations

L'album Dream Factory a connu plusieurs configurations, qui sont documentées par le fait qu'elles ont été présentées pour mastering et/ou figurent sur des cassettes audio distribuées auprès de collaborateurs de l'époque.

La première version date de fin avril 1986, et à ce stade l'album est prévu comme un album simple.

  • Side 1
  1. Visions
  2. Dream Factory
  3. It's A Wonderful Day
  4. The Ballad Of Dorothy Parker
  5. Big Tall Wall
  1. And That Says What ?
  • Side 2
  1. Strange Relationship
  2. Teacher, Teacher
  3. Starfish And Coffee
  4. A Place In Heaven
  5. Sexual Suicide

L'album s'ouvre sur une pièce instrumentale, Visions, jouée par Lisa Coleman au piano. Wendy And Lisa éditeront ce morceau sous le nom de Minneapolis #1, sur un CD bonus de leur album Eroïca. Le titre Dream Factory est identique à la version connue sur la compilation Crystal Ball de 1998. It's A Wonderful Day fut considéré comme un morceau de "remplissage", destiné à être remplacé ultérieurement par un titre de meilleure facture. Big Tall Wall est un morceau intimiste, traitant du moment où Susannah Melvoin a quitté la maison de Prince pour aller vivre séparément, dans un appartement de Minneapolis. Ce titre fut écarté des configurations suivantes de ce projet, avant d'être retravaillé de façon plus spirituelle en 1987 et envisagé pour Graffiti Bridge. Enfin, Sexual Suicide est une version antérieure de celle connue sur Crystal Ball. A noter également que Strange Relationship est une version antérieure à celle utilisée pour l'album de Camille (et qui sera celle que l'on retrouve sur Sign O The Times).

1986 dreamfactory susanrogers

Les notes de Susan Rogers, l'ingénieure du son qui compila les morceaux composant Dream Factory

Le 3 juin 1986, Dream Factory devient un double album configuré comme ceci :

  • Side 1
  1. Visions
  2. Dream Factory
  3. It's A Wonderful Day
  4. The Ballad Of Dorothy Parker
  5. It
  • Side 2
  1. Strange Relationship
  2. Teacher, Teacher
  3. Starfish And Coffee
  4. Interlude
  5. In A Large Room With No Light
  6. Neveah Ni Ecalp A
  7. Sexual Suicide
  • Side 3
  1. Crystal Ball
  2. Power Fantastic
  • Side 4
  1. Last Heart
  2. Witness 4 The Prosecution
  3. Movie Star
  4. A Place In Heaven
  5. All My Dreams

Le premier disque de Dream Factory est essentiellement une évolution du projet initial. Parmi les nouveaux morceaux on note It et Starfish And Coffee, qui seront retenus plus tard pour Crystal Ball (le triple album de 1986) puis Sign O The Times. A ce stade, Starfish And Coffee ne comporte pas encore l'alarme de réveil qui figure en intro. La face 2 du disque comporte deux courts morceaux : Interlude (un instrumental écrit et réalisé par Wendy Melvoin) et Neveah Ni Ecalp A qui est une version à l'envers du titre A Place In Heaven figurant un peu plus tard sur le disque. Cependant les deux morceaux sont assez différents, car Neveah Ni Ecalp A est chanté par Lisa Coleman et l'instrumentation comporte un orgue qui n'est pas sur l'autre version. Autre nouveauté, In A Large Room With No Light est un titre enjoué enregistré avec The Revolution et des membres du groupe de Sheila E en mai 1986. Ce titre restera inédit pendant longtemps, jusqu'à ce qu'une version totalement refaite soit proposée en 2009 juste avant les concerts de Prince à Montreux.

Le second disque de cette version de Dream Factory propose une floraison de nouveaux titres absolument incroyables, et qui démontrent que Prince était au dessus de tout durant l'année 1986. Crystal Ball tout d'abord est une longue suite psychédélique et déroutante, abordant le chaos et l'apocalypse. La version présente sur Dream Factory est l'originale enregistrée en mai 1986 à Galpin Bv, elle ne comporte pas l'orchestration de Clare Fisher qui sera ajoutée ultérieurement. Power Fantastic est la somptueuse ballade qui sera éditée en 1993 sur la compilation The Hits / The B-Sides. La dernière face du double album comporte All My Dreams, qui fut un titre enregistré en mai 1985 (en faisant le titre inchangé le plus ancien de l'album), et fut initialement envisagé pour Parade. Last Heart et Witness 4 The Prosecution sont enregistrés au printemps 1986, l'un dans un registre funk et l'autre dans le rock le plus total. Last Heart sera édité officiellement (mais sans son intro) sur la compilation Crystal Ball de 1998. Enfin, Movie Star et A Place In Heaven sont des morceaux aériens et musicaux prévus pour être enchainés, le second étant chanté par Lisa Coleman.

Enfin, la troisième et dernière configuration de Dream Factory est compilée le 18 juillet 1986, tout juste quelques jours avant que Wendy Melvoin et Lisa Coleman annoncent à Prince qu'elles souhaitent quitter le groupe. Elle comporte les titres suivants :

  • Side 1:
  1. Visions
  2. Dream Factory
  3. Train
  4. The Ballad Of Dorothy Parker
  5. It
  • Side 2:
  1. Strange Relationship
  2. Slow Love
  3. Starfish And Coffee
  4. Interlude
  5. I Could Never Take The Place Of Your Man
  • Side 3:
  1. Sign O' The Times
  2. Crystal Ball
  3. A Place In Heaven
  • Side 4:
  1. Last Heart
  2. Witness 4 The Prosecution
  3. Movie Star
  4. The Cross
  5. All My Dreams

Plusieurs aménagements ont lieu sur cette version. L'interlude Neveah Ni Ecalp A est désormais intégré à l'enchainement entre Visions et Dream Factory sans être considéré comme titre à part entière. Créée le 7 juillet 1986, Train remplace avantageusement It's A Wonderful Day sur le premier disque. Pour autant, Prince ne la retiendra pas sur Crystal Ball. Elle sera toutefois offerte à Mavis Staples et paraitra (dans une version retravaillée) sur l'album Time Waits For No One, en 1989. Sur la face 2, on note l'apparition de I Could Never Take The Place Of Your Man et de Slow Love, alors que des morceaux moins considérés comme Sexual Suicide ou Teacher Teacher sont supprimés. La version de I Could Never Take The Place Of Your Man est légèrement différente de celle connue.

En face 3 on note l'apparition du morceau Sign O The Times enregistré le 15 juillet 1986. Ce titre deviendra le porte étendard du double album qui paraîtra en mars 1987. La version figurant sur Dream Factory correspond au single edit que l'on trouvera sur le 45 Tours de cette chanson, alors que la version complète figurera dans l'album du même nom. Power Fantastic est supprimée de cette configuration, remplacé à cet endroit par A Place In Heaven toujours chantée par Lisa Coleman. La dernière face du disque est presque inchangée, au bémol près que The Cross vient s'insérer à l'endroit où se trouvait A Place In Heaven.

Analyse

Dream Factory promettait d'être un album exceptionnel par la qualité des morceaux qu'il comprend, surtout sur la dernière configuration connue. Il devait s'agir aussi du deuxième double album de Prince and The Revolution, après 1999. Toutefois, l'évolution du projet montre que de plus en plus de titres enregistrés par Prince en solo sont venus compléter l'album. Sur la dernière version, seule une poignée de titres comprennent des participations de The Revolution sur les 18 titres de l'album. La plupart des titres enregistrés en juin et juillet 1986 sont des morceaux enregistrés par Prince seul.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard