FANDOM


Girl 6 (Motion Picture Soundtrack) est une bande originale de film composée de titres anciens de Prince, et un inédit des New Power Generation, le morceau-titre Girl 6. Cet album est paru le 19 mars 1996 chez Warner Bros.

1996 girl6 front.jpeg

Girl 6 - motion picture soundtrack

Genèse

1996 Girl six poster.jpg

Le réalisateur américain Spike Lee souhaita utiliser la musique de Prince pour accompagner son neuvième film, Girl 6. Le synopsis du film est le suivant : Judy est une jeune comédienne. Dans un casting pour un futur film majeur de Quentin Tarantino, il lui est demandé de montrer sa poitrine. Elle quitte le casting précipitamment, ce qui la fâche avec son impressario. Après plusieurs petits boulots elle finit par trouver un emploi d'hôtesse de téléphone rose. Elle prend alors le surnom de « Girl 6 » et sur suggestion de son boss décide d'installer une ligne privée chez elle, sous l'œil consterné de son ami et voisin de palier Jimmy.

Le rôle de "Girl 6" est joué par Theresa Randle, et celui de son ami Jimmy par Spike Lee lui-même. Le casting du film comporte un grand nombre de personnalités comme Madonna, Quentin Tarantino dans son propre rôle, ou Naomi Campbell.

Prince a contribué à la bande originale du film en fournissant trois titres inédits : Don't Talk 2 Strangers, She Spoke 2 Me, et le morceau-titre Girl 6, qui est co-écrit avec Nona Gaye et attribué aux New Power Generation. Peu enclin à fournir à Warner Bros du nouveau matériel pour cette bande originale, Prince a puisé dans son stock d'inédits enregistrés avant 1993 pour les deux morceaux qui lui sont attribués. Le seul morceau récent est Girl 6, c'est pourquoi il est attribué aux NPG. Accessoirement, il sert aussi à conforter l'idée que le nom "New Power Generation" existe en tant qu'entité séparée, pouvant potentiellement suivre une carrière parallèle à celle de "Prince" ou du "Symbole".

Au delà de la musique, le film fait aussi référence à l'univers princier par son titre : "Girl 6" rappelle les deux groupes féminins et sexy créés par Prince dans les années 1980 : Vanity 6 et Apollonia 6.

Enregistrements

Nota : seuls les nouveaux titres sont détaillés ici. Les titres anciens sont évoqués dans les articles correspondant à leurs albums respectifs. La compilation utilise des titres des albums The Hits / The B-Sides, Exodus, Parade, et Sign O The Times. Il contient aussi un titre de The Family, et un autre de Vanity 6.

Le morceau She Spoke 2 Me a été créé en octobre 1991. La version complète du titre est parue ultérieurement sur l'album The Vault... Old Friends 4 Sale sorti en 1999. La version présente sur la BO de Girl 6 est une version éditée.

Pour ce qui concerne Don't Talk 2 Strangers, ce morceau a initialement été créé mi-avril 1992 pour la bande originale du film I'll Do Anything, un projet qui a été abandonné. Le morceau était destiné à être chanté par un personnage féminin dans le film, ce qui explique le côté un peu "maternaliste" du morceau (il s'agit d'une mère donnant des conseils à son enfant). Ce titre a été ré-enregistré en 1997-98 par Chaka Khan pour figurer sur l'album Come 2 My House.

Enfin, le titre Girl 6 date de décembre 1995. Il a été développé à partir d'une démo d'un titre créé par Tommy Barbarella. Prince réutilise son propre catalogue en intégrant dans le titre un sample de Raspberry Beret et un autre de Housequake. D'autre part, à l'instar de Batdance, le morceau comprend des extraits de dialogues du film.

Editions

L'album est paru en CD en cassette. Une version promo existe en double-LP vinyl.

  1. She Spoke 2 Me - Prince (4:19)
  2. Pink Cashmere - Prince (6:15)
  3. Count The Days - New Power Generation (3:26)
  4. Girls & Boys - Prince and the Revolution (5:31)
  5. The Screams Of Passion - The Family (5:27)
  6. Nasty Girl - Vanity 6 (5:14)
  7. Erotic City - Prince and the Revolution (3:53)
  8. Hot Thing - Prince (5:41)
  9. Adore - Prince (6:31)
  10. The Cross - Prince (4:46)
  11. How Come U Don't Call Me Anymore - Prince (3:53)
  12. Don't Talk 2 Strangers - Prince (3:11)
  13. Girl 6 - New Power Generation (4:04)

Analyse

La bande originale de Girl 6 ne relève pas d'un intérêt majeur pour l'auditeur moyen, la plupart des morceaux étant déjà parus sur des albums antérieurs. Seuls les collectionneurs apprécieront les 3 morceaux inédits, et encore.

Cet album vient compléter la compilation The Hits / The B-Sides avec des morceaux qui ne figuraient pas dans le coffret, comme Girls & Boys, The Cross ou Hot Thing. En revanche, il y a aussi beaucoup de redites par rapport à ce coffret, et aucune cohérence d'ensemble sur ce disque malgré le fait que les morceaux soient plutôt bien utilisés dans le film.

La présence de Count The Days, issu de l'album Exodus, pouvait être un moyen de susciter un intérêt vers cet album paru de façon indépendante sur le label NPG Records.

L'album est paru dans une période où Prince est en conflit ouvert avec Warner Bros, et alors qu'il poursuit une carrière parallèle sous le nom du "Symbole". Le fait de sortir ce disque sous le nom de "Prince" et chez Warner provoqua énormément de confusion. Beaucoup pensèrent que Prince avait repris son nom originel et était revenu auprès de sa maison de disque initiale. Les publicistes de Prince ont alors du publier un communiqué, expliquant que le nom de "Prince" était utilisé pour cet album car il contient des enregistrements d'avant 1993. "Prince" est aussi nommé producteur et arrangeur du morceau-titre.

Girl 6, en tant que bande originale de film, ne vient pas en décompte des albums que Prince doit encore livrer à Warner. Prince a cependant touché une somme d'argent et des royalties pour l'utilisation de ses morceaux.

Singles

Girl 6 a donné lieu à un seul single : le titre Girl 6, couplé avec Nasty Girl de Vanity 6.

1996 girl6 single front.jpeg

Girl 6 - CD single

  • Singles commerciaux
    • Girl 6 / Nasty Girl [CD] US, DE

Critiques

Plombé par la critique, le film Girl 6 n'a pas réellement permis à sa bande originale de se faire connaître, et vue l'intérêt très limité de cette BO/Compilation, l'impact médiatique a été très limité.

Performances commerciales

L'album n'a reçu aucune certification, mais a bénéficié d'un succès d'estime par son côté "compilation". Il est monté à la 75ème place du top album US Billboard 200, et jusqu'à la 15ème place du classement R&B Albums. En Europe, il est passé quasiment inaperçu.

Le film a été un échec au box-office avec $4 903 000 de recettes en Amérique du Nord, pour un budget de 12 millions.

Héritage

De toute la carrière de Prince, il s'agit peut être de l'album ayant eu l'impact le plus limité.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard