FANDOM


Judith Hill est une chanteuse d'origine américaine, née le 1er janvier 1984. Elle fait paraître son premier album intitulé Back In Time sur NPG Records le 23 mars 2015. L'album a eu la particularité d'être diffusé gratuitement sous forme d'un lien à télécharger, pendant un temps limité. Une sortie CD eut lieu à partir du 23 octobre 2015, sept mois après sa diffusion sur le net.

CA1ZiCQUMAEfllJ

Judith Hill - artwork officiel

Biographie / carrière avant Prince

Judith Hill s'est faite connaître lorsqu'elle rejoint la troupe de choriste et danseurs pour la série de concerts This Is It, qui fut annulée suite au décès de Michael Jackson. Par la suite, elle participera à la quatrième saison de l'émission The Voice, avant d'être éliminée en cours de route. Elle fut aussi impliqué dans le documentaire Twenty Feet From Stardom.

Cependant, Prince avoua ne pas avoir vu Judith travailler à ces occasions. Il l'aurait découverte dans une interview sur Youtube, où elle indiquait vouloir un jour travailler avec Prince. Après l'avoir invitée une première fois à Los Angeles, à l'occasion de la sortie de Art Official Age, il lui demanda quel genre de musique elle souhaitait faire, elle répondit "Sly And The Family Stone", et Prince aurait répondu "c'est tout ce que je voulais savoir". Il l'invita à le rejoindre à Minneapolis, et elle intégra les répétitions de la tournée à venir. Il découvrit alors ses talents de chanteuse et souhaita immédiatement enregistrer un album avec elle.

Plus d'information sur sa page Wikipedia en anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/Judith_Hill

Back In Time

Le 22 mars 2015, à la suite d'une invitation envoyée en dernière minute à une sélection de journaliste radio et TV, une présentation officielle de Judith Hill a lieu aux studios Paisley Park. Les participants ont eu la primeur d'entendre six morceaux extraits de son album intitulé Back In Time.

D'après les informations distillées par Prince lors de cette présentation, l'album aurait été enregistré en moins de trois semaines à Paisley Park, ce qui en fait l'album réalisé le plus rapidement (bien que le contenu de l'album N.E.W.S ait été enregistré en une seule soirée). Judith Hill expliqua que l'album contenait des morceaux nouveaux et quelques uns plus anciens. Les titres Beautiful Life et My People existaient déjà et figurent dans une version antérieure sur l'album d'une musique de film de Spike Lee, Red Hook Summer. Ils ont été entièrement ré-enregistrés pour cet album.

Prince joue le rôle de producteur sur l'album, et il est mentionné dans les crédits pour la batterie, la basse, la guitare, et les choeurs.

D'après les éléments fournis lors de la soirée de lancement, l'album fut coûteux à produire car il a impliqué de nombreux musiciens, dont une section de cuivres. On retrouve en effet des noms connus dans les crédits, comme John Blackwell (batterie), Andrew Gouché (basse), ainsi que Markus Anderson, Adrian Crutchfield, et BK Jackson dans la section de cuivres.

Bien que Prince demanda quel serait le meilleur moyen de diffuser cet album, personne dans l'assistance n'osa suggérer une distribution gratuite. C'est pourtant ce qui arriva le 23 mars, en édition limitée jusqu'au 25 mars 2015. Un lien de téléchargement fut envoyé par Live Nation à une sélection de fans, avec la mention "s'il vous plait, passez un peu de temps avec cette musique puis partagez là à quelqu'un que vous aimez".

L'album a ensuite été distribué lors des concerts donnés par Judith dans le courant de l'année, puis une sortie CD eut lieu le 23 octobre 2015, distribuée directement par NPG Records. Il existe un pressage européen (produit en République Tchèque) et un pressage américain. Ils y a quelques différences de détail dans la présentation des différentes versions.

A noter que la version proposée en lien de téléchargement contenait une particularité : le dernier morceau, Back In Time, était une piste silencieuse d'une durée d'une seconde. Il fut expliqué qu'il s'agit d'un hommage à l'album There's A Riot Goin' On de Sly & The Family Stone, dont le morceau-titre est une piste fantôme d'une durée affichée à 0:00. La version CD contient pourtant un morceau réel d'une durée de 3:45.

Contenu

  1. As Trains Go By (4:34)
  2. Turn Up (3:28)
  3. Angel In The Dark (4:08)
  4. Beautiful Life (4:02)
  5. Cure (2:42)
  6. Love Trip (3:01)
  7. My People (2:43)
  8. Wild Tonight (4:18)
  9. Cry, Cry, Cry (5:06)
  10. Jammin' In The Basement (3:32)
  11. Back In Time (0:01/3:45)

Analyse

Débutant par des craquements de disque vinyl, l'album nous plonge directement dans une vibe Soul/Funk 60's/70's teinté de cuivres malicieux posés sur un groove funky à souhait. Le morceau As Train Goes By révèle sa filiation avec un autre projet de Prince, l'album Xpectation, dont il reprend le motif aux cuivres du morceau Xpand.

On retrouve bien sur cet album le son "princier" de l'époque. L'album est co-produit avec Joshua Welton, comme pour Art Official Age et PlectrumElectrum, ce qui procure un son à la fois vintage tout en étant teinté d'effets modernes. Organique et pulsé par de vrais instruments, dont des cuivres, Back In Time est l'album le plus "roots" de Prince depuis The Rainbow Children, ce qui n'est pas une mince comparaison !

Le personnel du disque inclut John Blackwell à la batterie et Andrew Gouché à la basse, assurant une base rythmique au top sur tous les morceaux. On retrouve aussi quelques participants des NPG Hornz version 2013, dont Markus Anderson et BK Jackson au saxophone. Des musiciens du propre groupe de Judith Hill ont également participé à la création du disque. Une vidéo "en coulisses" dévoilée le 17 septembre 2015 montre que Kirk Johnson et Chance Howard figurent aussi parmi le groupe ayant enregistré avec Judith. Son groupe est également composé d'un bassiste, MonoNeon, qui a la particularité d'avoir toujours une chaussette verte au bout du manche de sa guitare.

Turn Up affiche un hommage évident à Sly And The Family Stone, à un tel point qu'on pourrait le qualifier de plagiat. Si le titre en lui-même est excellent, il accroche un peu dans la continuité de l'album et il est probable qu'il a été inséré dans un concept déjà existant. En tous les cas, il colle parfaitement à l'ambiance de l'album tout en étant plus intense que les autres titres.

Angel In The Dark est de conception sensiblement plus moderne, rappelant certaines intonations de Rihanna, tout en restant dans la tradition Soul.

Les titres Beautiful Life et My People sont des compositions de Hill qui sont déjà parus sur la bande originale du film Red Hook Summer de Spike Lee, en 2012. Les versions figurant sur Back In Time ont été intégralement ré-enregistrées à Paisley Park avec Prince. Le premier est une ballade assez classique et bien produite, mettant en avant les capacités vocales de Judith, le second est un titre groovy et funk, laid-back, sans contestation un très bon single. Wild Tonight est aussi un excellent titre groovy, et il reprendrait des éléments du morceau Do It Fluid des Blackbyrds.

Cure et Love Trip sont des morceaux d'ambiance plus 60's, entrainants et excellents chacun dans leurs styles, d'une teinte plus jazzy.

Cry, Cry, Cry est un autre titre Soul/Blues excellent et inspiré, avec Prince à la guitare. Enfin, Jammin' In The Basement est comme son nom l'indique un morceau dédié à la fête musicale et susceptible de s'étirer en longueur pendant les concerts. A ce titre, il se rapproche de titres princiers comme The Everlasting Now ou Get On The Boat tout en ayant une vibe plus 70's.

Au global, Back In Time est une franche réussite en terme de production et sur la qualité des morceaux. Il s'agit assurément de l'une des meilleures sorties NPG Records, s'insérant au niveau des albums de la grande époque comme ceux de Jill Jones, Mavis Staples, ou encore Madhouse.

Malheureusement, bien que Prince déclara que Judith Hill deviendrait une superstar, le disque n'a eu aucun succès dans les charts et ses ventes sont demeurées confidentielles, n'allant pas au delà des aficionados de Prince.