FANDOM


Love Symbol est le quinzième album de Prince. Il est le second à être attribué à Prince and The New Power Generation. Il est paru sous la forme d'un double album vinyl (mais simple-CD, simple K7) le 13 octobre 1992 chez Paisley Park Records / Warner Bros.

1992 symbol front

Love Symbol

Nota : le titre Love Symbol n'est pas officiel, le véritable nom de l'album est imprononçable puisqu'il s'agit du sigle doré figurant sur la pochette. Par commodité, la maison de disques et les revendeurs s'accordèrent pour le désigner sous le nom de Love Symbol.

Genèse

Love Symbol s'inscrit dans la continuité de l'album Diamonds And Pearls en grande partie enregistré avec le groupe New Power Generation. Il y a toutefois eu quelques changement de personnel : la chanteuse et claviériste Rosie Gaines est partie. Elle fut remplacée par le très discret Morris Hayes, dont c'est la première apparition dans l'entourage de Prince. "Mister Hayes", comme il fut appelé ensuite, restera l'une des figures les plus fidèles, travaillant avec Prince jusque dans les dernières années.

L'autre évolution notable dans le personnel est la présence des NPG Hornz, une section de cinq cuivres qui avait fait ses preuves pendant la tournée Diamonds And Pearls de l'été 1992. Enfin, l'album intègre également un personnage central, celui de Mayté Garcia, mise à contribution pour les choeurs et devenue danseuse principale en lieu et place de Diamond et Pearl.

L'album est voulu comme un disque conceptuel, racontant l'histoire d'une jeune princesse égyptienne venue chercher de l'aide après l'assassinat de son père par sept bandits à la recherche des "3 chaines en or".

Love Symbol est le premier album édité sous le nouveau contrat liant Prince à Warner, et signé en 1992. Pour sécuriser l'avance de 10 millions de dollars reçue lors de sa sortie, l'album doit se vendre à plus de 5 millions d'exemplaires. Il fallait donc être en mesure de renouveler le succès commercial de Diamonds And Pearls. Pour cette raison probablement, le style global de l'album diffère peu du précédent, bien que les arrangements aient évolué.

Enregistrement

Les 18 ans de Mayté Garcia qu'elle obtint le 12 novembre 1991 furent le point de départ de sa collaboration avec les NPG. A partir de ce moment, elle vit à plein temps à Minneapolis. Les premières sessions studio spécifiques à l'album débutèrent le 1er décembre, et continuèrent jusqu'à fin mars 1992.

Tous les titres sont de nouvelles compositions sauf The Flow pour lequel une première version avait été enregistrée avec Rosie Gaines en 1990, en vue de figurer sur Diamonds And Pearls. La version de Love Symbol a été entièrement ré-enregistrée. Autre exception, Blue Light avait été enregistrée en mai 1991, soit bien avant que Diamonds And Pearls soit édité (octobre 1991). Toutefois, Blue Light ne faisait pas partie à l'époque d'un projet précis, et elle a été ajouté au projet dès la première configuration de Love Symbol. Le morceau Eye Wanna Melt With U est postérieur aux sessions, puisqu'il a été enregistré en juillet 1992 et incorporé en dernière minute à l'album. Pour lui permettre d'y figurer, Prince a dû remodeler la configuration des pistes et supprimer un nombre important de segues, des passages parlés qui racontaient l'histoire de l'album.

Le projet mélange des productions solo de Prince et des enregistrements avec le groupe au complet, ce qui procure un son en studio très proche de ce que l'on entend en live (même si en concert, les versions sont sensiblement réarrangées). Le titre Sexy M.F. par exemple a été enregistré en une seule prise avec l'ensemble du groupe. Les titres qui ont pris le plus de temps de travail en studio sont les morceaux les plus complexes : Love 2 The 9's et 3 Chains O'Gold.

Editions

Love Symbol est paru en double album vinyl (Allemagne uniquement), CD et cassette.

En CD, l'album a été édité aux Etats-Unis dans une version "censurée", remplaçant les mots injurieux par un cri.

  • Side 1:
  1. My Name Is Prince (6:38)
  2. Sexy M.F. (5:24)
  3. Love 2 The 9's (5:44)
  • Side 2:
  1. The Morning Papers (3:57)
  2. The Max (4:30)
  3. Segue (0:21)
  4. Blue Light (4:37)
  5. Wanna Melt With U (3:50)
  6. Sweet Baby (4:01)
  • Side 3:
  1. The Continental (5:30)
  2. Damn U (4:24)
  3. Arrogance (1:35)
  4. The Flow (2:25)
  • Side 4:
  1. 7 (5:12)
  2. And God Created Woman (3:18)
  3. 3 Chains O' Gold (6:02)
  4. Segue (1:29)
  5. The Sacrifice Of Victor (5:41)

Analyse

Love Symbol arrive pile un an après Diamonds And Pearls, un album déjà très dense, et bardé de nombreux vidéos clips et prestations TV, accompagné d'une tournée australienne, japonaise et européenne qui fut un grand succès.

Le nouvel album poursuit dans un style grandiloquent, proposant pas moins de 16 nouveaux titres, tous très différents. Plus encore que sur Diamonds And Pearls, le son présenté ici est volumineux et riche, d'aspect tridimensionnel, s'appuyant sur la fantastique section rythmique de Michael Bland (batterie) et Sonny T (basse). Globalement, c'est une ambiance soul / R&B / funk qui prédomine sur l'album, soutenue par la section de 5 cuivres sur plusieurs des titres, et les rap de Tony M distillés ici et là.

Si l'on peut louer la maîtrise stylistique et l'exubérance de la production, à certains moments on frôle tout de même l'indigestion. On a droit à un funk lourdeau sur My Name Is Prince, The Max ou The Continental, qui reprennent l'esprit de ce qu'on connait déjà par le passé.

On trouve ensuite des morceaux soul/rhythm'n'blues comme Sexy MF ou The Sacrifice Of Victor, des ballades tranquilles et un peu niaises comme Sweet Baby ou The Morning Papers. Et, plus surprenant, la fusion funk/house/rap avec I Wanna Melt With U, un reggae mollasson avec Blue Light, et même un rock opéra un peu pompé sur le Bohemian Rhapsody de Queen, 3 Chains O'Gold. Contrairement à l'album Sign 'O' The Times ou la variété des titres semblait spontanée, on a le sentiment ici que Prince s'est amusé à puiser dans différentes influences délibérément.

L'album est censé raconter une histoire, seulement celle-ci est très diffuse et on ne peut qu'imaginer les épisodes à travers les paroles de chansons. Cela s'explique par le fait que de nombreux "segue" (passages parlés) ont été supprimés de l'album au fur et à mesure des différentes configurations.

La présentation de Mayté arrive lors du morceau Love 2 The 9's, où elle répond à un questionnaire fantaisiste de Tony M. Dans le morceau suivant, The Morning Papers, Prince "réalise qu'elle est nouvelle à aimer, naïve en tous points". Il anticipe aussi les critiques sur sa différence d'âge avec la phrase "pourquoi l'âge est il plus qu'un nombre quand il est question d'amour?". Plusieurs références à l'âge de Mayté seront faites durant l'album, où elle a prétendument 16 ans. Dans le morceau Blue Light, Prince évoque qu'il a dû attendre un certain temps avant une relation physique, déclamant "j'aurai 117 ans et tu diras encore : bébé, pas ce soir", il ajoute plus loin : "je ferais n'importe quoi pour te chauffer, mais seulement quand tu me le demanderas".

La relation physique a lieu lors du morceau Eye Wanna Melt With U, littéralement "je veux me mélanger avec toi", dans lequel il livre des détails explicites comme "regarde, il y a une rivière de sang - tu devais être vierge, de quoi suis-je coupable ?".

Par la suite, la continuité de l'histoire se perd et on ne sait pas quelle peut être la signification de morceaux comme The Continental, 3 Chains O'Gold ou The Sacrifice Of Victor, bien que dans ce dernier Prince livre des détails autobiographiques comme le fait qu'il a été épileptique jusqu'à l'âge de sept ans.

L'album débutant par My Name Is Prince et se terminant par The Sacrifice Of Victor, beaucoup de fans ont pensé que Prince voulait se faire appeler Victor dont les lettres pouvaient être constituées du symbole O(+>. Lors de la tournée européenne Act II de l'été 1993, Prince fit régulièrement un discours pour préciser que son nouveau nom n'est pas Victor.

Singles

L'album a produit une profusion de singles et de versions remixées, sortis dans un temps relativement court : moins d'une année. Il n'existe qu'une seule face B inédite, 2 Whom It May Concern, qui est une sorte de remix de tous les titres figurant sur l'album. Sexy Mutha est un remix version "censurée", remplaçant les mots injurieux par un cri. Certains remixes du titre 7 ne sont disponibles que sur les éditions promo.

  • 7" singles / CD singles
    • Sexy M.F. / Strollin' DE, FR, UK, US
    • My Name Is Prince / Sexy Mutha DE, FR, UK, US
    • 7 (original) / 7 (acoustic) DE, FR, UK, US
    • Damn U / 2 Whom It May Concern US
    • The Morning Papers / Live 4 Love
  • 12" singles / CD maxi-singles
    • Sexy M.F. / Strollin' / Daddy Pop DE
    • My Name Is Prince / Sexy Mutha / 2 Whom It May Concern DE, UK
    • My Name Is Prince (12" Club Mix 8:11) (House Mix 7:18) (Original Mix Edit 8:06) (Hard Core 12" Mix 7:55) / Sexy M.F. (12" Remix 7:34) US, JP
    • 7 (Album Version 5:09) (After 6 Edit 4:20) (After 6 Long Version 5:15) (Acoustic Version 3:54) (Album Edit 4:23) / 2 Whom It May Concern (4:01) US
  • Promo only singles
    • Damn U / Damn U US [12"]
    • 7 (Album Edit 4:23) (After 6 Edit 4:20) (Album Version 5:09) (Acoustic Version 3:54) (After 6 Long Version 5:15) (Mix 5 Long Version 4:56) (Mix 5 Edit 4:06) US [CD], UK [12"]

Critiques

Le moins que l'on puisse dire est que Love Symbol est probablement le disque qui a le plus divisé la critique et les fans. Chef d'oeuvre pour certains, ou album artistiquement raté pour d'autres, il était clair que le disque se présente à un tournant de la carrière de Prince. Le fait que le disque n'ait pas réellement de nom prononçable pour le désigner a aussi ajouté à la confusion.

Les aficionados du disque louent l'incroyable versatilité du groupe NPG, capable de délivrer aussi bien des titres funk, rock, soul, reggae, pop, jazzy ou rap, rien ne semble résister à Prince et à son groupe multiformes.

A l'inverse, les détracteurs trouvent que le disque est peu inspiré, et que l'on est plus dans l'esbroufe que dans la finesse. Par rapport à Diamonds And Pearls, qui bénéficiait de l'effet de surprise, cet album arrive trop vite et donne l'impression d'être indigeste.

Avec une telle profusion de singles, de remixes, de clips vidéo depuis les 12 mois précédents, il était clair que le public n'était pas prêt à ingérer un nouvel album au contenu aussi riche, en aussi peu de temps. Cette situation fut l'un des éléments de discorde entre Prince et la Warner, et donna lieu à un conflit ouvert pendant près de 7 ans.

Performances commerciales

Pari perdu pour Love Symbol, qui ne parvient pas à faire mieux que l'album précédent, alors que cela était essentiel pour que Prince remplisse les conditions de son nouveau contrat signé en 1992 avec Warner. L'album va se vendre à 1,7 million d'exemplaires aux Etats-Unis, où il obtient la 8ème place du Billboard black, et la 5ème place du Billboard pop. Il sera toutefois un bon succès en Europe, où sans atteindre là aussi les chiffres de Diamonds And Pearls, il se maintiendra correctement, et atteint le n°1 en Grande-Bretagne, et en Autriche. Il sera aussi n°1 en Australie.

Prince et Warner vont mutuellement se rejeter la faute du demi-succès de l'album. Warner estima que le marché n'était pas prêt à recevoir un album aussi conséquent et bardé de tous ses singles. Il faut savoir qu'au moins quatre autres sorties en single étaient envisagées, mais n'ont pas eu lieu probablement parce que Warner a stoppé les frais : Love 2 The 9's, Blue Light, Sweet Baby et The Continental, pour lesquels des tests-pressings ont été réalisés. Prince, de son côté, a blâmé Warner pour ne pas avoir soutenu la promotion de l'album et des singles, ce qui n'aurait pas permis aux ventes de décoller suffisamment.

Héritage

Album d'une période assez trouble, Love Symbol a tout de même été un succès commercial relatif (même si pas suffisant pour remplir les conditions du contrat avec Warner). Malgré tout, Prince ne semble pas réellement attaché à cet album. Seul le titre 7 qui a une signification spirituelle a été régulièrement joué en concert ensuite. Il faut dire aussi que durant les années suivantes, Prince va changer de nom et rejeter le matériel enregistré sous le nom de Prince.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.