FANDOM


PlectrumElectrum est le quarante-quatrième album de Prince, et le premier avec 3rdEyeGirl. Il est paru le 26 septembre 2014 (Europe) ou le 30 septembre 2014 (USA) chez NPG Records / Warner Bros.

2014 plectrum front.jpeg

Plectrumelectrum

Genèse

L'histoire de l'album Plectrumelectrum (écrit sans espace entre les deux mots) est directement liée à celle du groupe 3rdEyeGirl. Alors que le groupe a été constitué en novembre et décembre 2012, l'existence d'un album est annoncée dès mars 2013. Cet album a tout d'abord été un projet purement 3rdEyeGirl, Prince ne devant apparaître qu'en retrait, un peu à l'instar des deux premiers albums des NPG au début des années 1990. En 2010, après 20ten, Prince avait en effet statué dans des interviews qu'il n'était plus intéressé par le fait de sortir des albums car le concept lui semblait dépassé. En utilisant le nom de 3rdEyeGirl pour éditer ce disque, cela lui permettait de ne pas se parjurer et d'essayer de retrouver l'esprit des années 1970 auquel cet album souhaite faire référence.

La sortie de l'album intervient finalement dans le cadre du nouveau contrat signé avec Warner en 2014. Elle est prévue pour coïncider avec la sortie de l'album "solo" de Prince, Art Official Age. Il s'agit du premier album édité depuis 20ten, quatre années auparavant.

Dans un premier temps, il semble qu'une sortie sur le label Kobalt ait été envisagée (les clips les plus anciens et les premiers CD promo portent la signature Kobalt), mais ce contrat a dû être annulé lors que Prince a commencé à négocier avec la Warner.

Pour autant, il semble que Warner n'ait pas montré un intérêt énorme pour ce disque, mais Prince aurait insisté pour qu'il soit publié en même temps que l'album Art Official Age.

Enregistrement

L'album a été en chantier pendant de nombreux mois, et a apparemment changé régulièrement de configuration. Plusieurs des titres ont été diffusés soit via le web, soit joués en concert ce qui permet de déterminer plus ou moins la période où ils ont été créés.

Un titre appelé Live Out Loud, avec Hannah Ford au chant, est paru en février 2013 sur le site 3rdEyeGirl.com. Il n'est pas précisé si ce titre était prévu pour intégrer l'album Plectrumelectrum. Prince n'apparaît ni sur la chanson ni dans le clip.

En mars 2013, c'est le titre Plectrum Electrum (alors en deux mots) qui fait son apparition sous la forme d'une mini-vidéo tournée en répétitions. Si le projet est encore libellé "3rdEyeGirl" c'est bien Prince qui est présent en premier plan dans la vidéo. Ce titre est d'ailleurs une reprise améliorée d'un titre de la guitariste Donna Grantis, qu'elle avait déjà édité sur disque en 2012 sous le nom de Elektra.

L'un des titres les plus anciens est FixUrLifeUp, édité en single digital en mai 2013. Un clip de ce titre a été tourné pendant le LOL Tour de début 2013. C'est la première fois que Prince apparait aussi distinctement dans le projet 3rdEyeGirl.

Le titre Wow est en fait similaire à un titre offert à Liv Warfield et qu'elle a fait paraître, sous le titre The Unexpected en février 2014. Ce titre a donc été créé au cours de l'année 2013. De même, Pretzelbodylogic a été édité en single digital (payant) fin janvier 2014. A la même époque, le titre Whitecaps a fait l'objet d'une mention dans un reportage du magazine Mojo. Dans le même article, il est aussi fait mention de Tictactoe, qui aurait été enregistrée à Londres dans le studio de Brian Ferry, après une soirée de fête.

Le titre Stopthistrain a été diffusé avant un concert à Londres, en février 2014.

Parmi les autres morceaux plus vraisemblablement créés en 2014 on notera Aintturninround (mentionné dans un article de blog en juin), Quant à Anotherlove, il est une reprise de Alice Smith, une chanteuse américaine qui a édité ce morceau en 2013. Tout comme Funk'n'Roll, ce titre a été évoqué par Dr Funkenberry en juillet 2013. Funk'n'Roll a été présenté en mars 2014 lors d'une performance de Prince au Arsenio Hall Show.

Editions

L'album parait en format digital sur les plate formes de téléchargement légal, ainsi qu'en sortie physique CD et vinyl (en décembre 2014). A l'instar de l'album Come paru en 1994, tous les titres sont écrits en un seul mot.

  1. Wow (4:27)
  2. Pretzelbodylogic (3:26)
  3. Aintturninround (3:01)
  4. Plectrumelectrum (4:51)
  5. Whitecaps (3:42)
  6. Fixurlifeup (3:12)
  7. Boytrouble (3:52)
  8. Stopthistrain (3:40)
  9. Anotherlove (4:15)
  10. Tictactoe (3:37)
  11. Marz (1:48)
  12. Funknroll (4:09)

Analyse

Enregistré essentiellement par une formation basse - batterie - guitare, Plectrumelectrum est évidemment un album qui souhaite revenir aux bases du rock'n'roll, tendance années 1970. Il a été annoncé plusieurs fois que le disque a été enregistré avec l'esprit "analogique" (comprendre sans machines digitales, à l'ancienne) et dans les conditions du live.

L'album contient des morceaux chantés par Prince, mais aussi par la batteuse Hannah Ford-Welton, et on retrouve bien souvent aussi dans les choeurs la voix de son mari, Joshua Welton (également co-producteur de l'album Art Official Age). Les titres chantés par Prince sont au dessus du lot, cependant les autres morceaux voient aussi apparaître suffisamment de "patte" princière pour être satisfaisants.

L'album est une sorte d'hommage au vrai Rock'n'Roll et notamment celui des 1970's. Pour autant il est construit de façon très pop, et manque parfois un peu de maturité. Sur les plan des arrangements, le moins que l'on puisse dire est que la production est flamboyante : le son est riche, fourni, les solos de guitare ou de basse sont excellents et mis en avant sans être trop démonstratifs.

Plectrumelectrum est, disons le, un album "pas prise de tête", véritablement fait pour le plaisir de l'auditeur plutôt que pour la prise de risque musicale. Si tous les titres ne se valent pas, la consistance de l'album et la richesse sonore qu'il délivre permettent de passer un bon moment.

Le morceau d'ouverture, l'éblouissant Wow, rejoint la grande époque de Prince. Le titre alterne des passages calmes et des moments plus rythmés, la voix de Prince est sublimée, superbement aérienne. Dès le premier mot, un simple "hello", on est déjà embarqué. On entre bien dans le style rock, avec vers la fin un solo de guitare qui fait monter la sauce.

L'entrée en matière est donc parfaite, et on poursuit avec Pretzelbodylogic, un titre vieux de plus d'un an et demi et entendu de maintes fois. Pour ceux qui n'ont pas suivi les tribulations de Prince sur les réseaux sociaux, le titre poursuit dans le style "plein la vue" du morceau précédent avec de multiples choeurs et solos de guitare et basse tonitruants. Pour autant, le titre est moins inspiré que le précédent. Ce qui dénote surtout, c'est le refrain chanté par Hannah qui, bien qu'enjoué et porteur, fait un peu trop "adolescent".

Avec Aintturninround on craint le pire : musicalement moins inspiré, le morceau est chanté en lead par Hannah ce qui est déjà en soi une faiblesse. Son hurlement au deuxième couplet est juste risible, et fait vraiment "jeune ado énervée qui fait du rock'n'roll". Pour autant, sur le plan instrumental le titre ne dénote pas du reste de l'album et un solo de Donna termine le morceau de façon apocalyptique.

Après ces trois titres plutôt pêchus, le morceau-titre instrumental est plutôt bienvenu. Construit sur un rythme plus blues, il calme légèrement le jeu. Il comprend plusieurs solos et variations, bien que le thème musical soit un peu trop répétitif.

Whitecaps est une ballade façon "promenade au bord de l'eau", chantée par Hannah avec la voix de Prince sur le refrain. Le tout n'est pas révolutionnaire mais reste agréable à écouter. Avec FixUrLifeUp (un titre là aussi bien connu des internautes) on revient dans la grosse artillerie rock, sur un mid-tempo avec guitare en avant et basse slapée, et les choeurs de Hannah.

Puis viennent deux titres qui tranchent assez avec le reste de l'album tout en correspondant à une certaine définition du rock : Boytrouble et Stopthistrain. Dansant et inspiré malgré son apparente simplicité, Boytrouble est juste desservi par un phrasé un peu trop enfantin. On y retrouve toutefois les influences des chorales de Funkadelic, ou des jams des Red Hot Chili Peppers. Sur Stopthistrain, d'ambiance reggae/ska façon The Police, on entend les voix mélangées de Hannah et Josh, Prince n'intervenant que pour pousser des "oooouh" qui nous rappellent les remix de The Most Beautiful Girl In The World.

Anotherlove (le titre en reprise, donc) est un agréable morceau pop bien réalisé, et qui pourrait assurément faire un tube. Là encore, le refrain fait un peu "gamin" mais on s'en contentera. Plus intéressant, le court et pêchu titre Marz rappelle des morceaux bien délurés comme Ronnie, Talk To Russia, ou Everybody Loves Me.

On en arrive à Funk'n'Roll. La version présente ici étant l'original, le remix se trouve sur l'album Art Official Age. Plus légère que le remix, la version originale est aussi plus classique et manque un peu de rythme.

Au global, on ne peut pas dire que PlectrumElectrum soit un mauvais album. On apprécie son enthousiasme et son côté "faire la fête". Ce qui le dessert, c'est le côté rock gentillet pour adolescent, en grande partie du fait de la batteuse / chanteuse Hannah Ford. Cela mis à part, le disque est suffisamment bien produit pour surpasser les autres albums typés rock/pop de Prince, comme Chaos And Disorder ou Rave Un2 The Joy Fantastic.

Singles

Tous les singles commerciaux extraits de cet album n'existent qu'au format digital, mis à part des éditions sur des CD-R en Grande Bretagne. Seuls les titres ayant fait l'objet d'une diffusion payante sont considérés comme singles, alors que d'autres titres ont été diffusés via le web au fil de l'eau.

  • Singles digitaux
    • Live Out Loud (non-album)
    • Pretzelbodylogic
    • FixUrLifeUp
  • Singles sur support physiques
    • FixUrLifeUp [CD promo] UK
    • Pretzelbodylogic [CD promo] UK

Critiques

Plectrumelectrum a bénéficié du plan marketing de son jumeau, l'album Art Official Age, paru exactement en même temps et considéré par Warner comme le véritable album du retour de Prince. Dans ce contexte, et satisfaisant le côté rock de l'auditoire de Prince, l'album a reçu de très bonnes critiques dans la presse musicale, en fonction des goûts du journaliste bien entendu ! Ainsi, le très sérieux journal anglais The Telegraph accorde par exemple 5 étoiles à Plectrumelectrum (contre 4 pour Art Official Age). Cependant, on constate une grande variété dans les critiques, certains aiment et d'autres détestent sans forcément qu'une tendance se détache.

Performances commerciales

Plectrumelectrum, bien que présenté comme un projet de Prince & 3rdEyeGirl, affiche des ventes mondiales deux fois inférieures à celles de Art Official Age. Cela peut s'expliquer par le fait que l'album le plus mis en avant par Warner dans les publicités ou autres est Art Official Age. Plectrumelectrum est souvent considéré comme un album de "production" plutôt que comme un réel album de Prince. D'autre part, toute une catégorie de fans n'est pas intéressé par le côté rock / guitare de Prince. Enfin, le fait que Hannah Ford soit en lead sur certains titres décourage certains fans qui ne l'apprécient pas en tant que chanteuse.

L'album s'est toutefois classé dans de nombreux pays, ce qui n'était pas arrivé depuis un moment pour un album parfois considéré comme un disque de "production" et non comme un réel disque de Prince. Aux Etats-Unis, Plectrumelectrum atteignit la première place du Billboard Top Rock Albums, mais il ne resta que deux semaines dans ce chart. Il atteignit également la 8ème place du Billboard 200, en restant présent seulement trois semaines. Il fut également 14ème des albums digitaux.

En Europe, l'album fut présent parmi les 10 premières places en Autriche, au Danemark, en France (albums téléchargés), en Hongrie, aux Pays-Bas, en Norvège, et en Suisse. Plus loin, il atteignit la 4ème place du Top Albums au Japon, et fut même classé en Corée du Sud. Il entra également dans les charts en Australie et Nouvelle-Zélande, ce qui n'avait pas du arriver depuis Diamonds And Pearls. Cependant on constate que dans quasiment tous les cas, la présence de l'album dans les charts s'est limitée entre 2 à 4 semaines. Une fois le "feu de paille" passé, l'album a rapidement été oublié.

Héritage

PlectrumElectrum est un projet que Prince cherche à défendre depuis début 2013. Sa sortie fin 2014 est donc une consécration, et ce sont d'ailleurs principalement les titres de cet album que Prince affectionne en concert. Malgré cela, l'album reste scotché au groupe 3rdEyeGirl et notamment sa chanteuse - batteuse Hannah Ford-Welton.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard