FANDOM


2016 prince4ever

Prince 4ever est une compilation dont la date de parution officielle est le 22 novembre 2016 aux Etats-Unis et à partir du 25 novembre 2016 dans le reste du monde. Il s'agit de la première édition discographique depuis le décès de Prince survenu le 21 avril 2016. Il s'agit également de la quatrième compilation de type "best of" après The Hits / The B-Sides (1993), The Very Best of Prince (2001), et Prince Ultimate (2006). Cette compilation paraît sur le label NPG Records, et elle est distribuée par Warner Bros.

Parmi les autres compilations éditées pendant la carrière de Prince, on peut citer également 1-800-NEW-FUNK (1994) et la bande originale du film Girl 6 (1996).

Genèse

Après le décès d'un artiste, il est fréquent de trouver dans le commerce une compilation de ses plus grands succès, afin de célébrer sa carrière. Les héritiers de Prince répondent ainsi à la fois à une demande du public, mais aussi à des contraintes financières. En effet, des impôts et taxes importants liés à l'héritage sont dus en janvier 2017 et il fallait trouver rapidement un moyen de faire rentrer l'argent dans les caisses. En octobre 2016 les administrateurs des biens de Prince, la banque Bremer Trust, avait obtenu l'accord du juge instruisant l'affaire pour éditer de la nouvelle musique et "rouvrir Paisley Park aux affaires", ce qui s'est traduit par l'ouverture rapide du Paisley Park Museum.

En étant éditée fin novembre, cette compilation vient a point nommé pour les fêtes de fin d'année.

L'origine de cette compilation remonterait cependant à 2014, lorsque Prince mena une négociation avec la Warner pour récupérer l'ensemble de son catalogue. Bien que les éléments ne soient pas rendus public, il est admis que cette compilation fait partie de ce qui a été négocié à l'époque, tout comme Purple Rain Deluxe, un remaster de cet album. Ce serait d'ailleurs Prince lui même qui aurait validé la photo de la pochette, ainsi que le fait d'utiliser pour la première fois depuis The Hits / The B-Sides des morceaux aux paroles explicites, comme Sexy MF ou Gett Off. Pour autant, le track listing final de la compilation a été déterminé après sa mort.

Enregistrements

Cette nouvelle compilation propose pas moins de 40 titres, ce qui est bien supérieur à Prince Ultimate (29 titres) et même The Hits, qui proposait sur les deux premiers CD un total de 36 morceaux. La période couvre les années Warner depuis le premier album, For You (1978), à l'album Symbol de 1992, avec une incursion sur la compilation The Hits / The B-Sides pour Peach et Nothing Compares 2 U. Elle fait donc l'impasse sur une grande partie des années 1990 à 2010, ce qui s'explique par le fait que Prince a quitté la Warner durant cette époque, et il n'a pas obtenu de hit particulier ensuite à part The Most Beautiful Girl In The World.

L'album contient un seul inédit : Moonbeam Levels. C'est un titre enregistré le 6 juillet 1982 durant les sessions de l'album 1999. Il semble toutefois qu'il n'ait pas été candidat à figurer sur cet album, mais il faut dire que Prince enregistrait énormément à cette époque et il a peut être simplement écarté le morceau. En revanche, il fut question plusieurs fois de l'intégrer à un projet ultérieur. C'est le cas pour l'album Rave Unto The Joy Fantastic, assemblé fin 1988-début 1989 (différent de l'album Rave Un2 The Joy Fantastic paru en 1999). Il fut pressenti également comme inédit bonus dans d'autres projets de compilation. Ce titre circule depuis des années sur des éditions pirates et il est bien connu des fans, parfois sous le nom de A Better Place 2 Die. La version présente sur la compilation est l'originale enregistrée en 1982.

Edition

La compilation Prince 4ever est éditée en double album CD et sous forme dématérialisée. Aucune sortie vinyle ne semble prévue. Un livret avec des photos inédites de Herb Ritts (de la même session photo que pour The Hits / The B-Sides) doit compléter le coffret.

Les versions présentes dans ce coffret sont majoritairement des 'edit' qui n'ont été que très peu, voire jamais, édités en CD commercial. Plusieurs d'entre elles figuraient toutefois sur des CD promotionnels ou des compilations locales. D'après le site Superdeluxeedition, 22 des 40 titres sont des versions différentes ou inédites sous format CD. De fait, kes mentions "previously unreleased on CD" figurant sur la pochette ne sont pas toujours vraies.

  • Disc 1
  1. 1999 (edit) (3:39)
  2. Little Red Corvette (edit) (3:09)
  3. When Doves Cry (edit) (3:48)
  4. Let's Go Crazy (edit) (3:50)
  5. Raspberry Beret (3:35)
  6. I Wanna Be Your Lover (single version) (3:00)
  7. Soft And Wet (edit) (3:05)
  8. Why You Wanna Treat Me So Bad? (edit) (3:51)
  9. Uptown (single version) (4:11)
  10. When You Were Mine (edit) (3:46)
  11. Head (4: 46)
  12. Gotta Stop (Messin' About) (edit) (2:75)
  13. Controversy (single version) (3:38)
  14. Let's Work (edit) (3:02)
  15. Delirious (edit) (2:41)
  16. I Would Die 4 U (edit) (3:59)
  17. Take Me With U (edit) (3:44)
  18. Paisley Park (4: 44)
  19. Pop Life (edit) (3:45)
  20. Purple Rain (edit) (8:41)
  • Disc 2:
  1. Kiss (3:46)
  2. Sign O' The Times (single edit) (3:44)
  3. Alphabet St. (edit) (2:25)
  4. Batdance (single edit) (4:07)
  5. Thieves In The Temple (3:21)
  6. Cream (edit without rap monologue) 4:13)
  7. Mountains (3:58)
  8. Girls & Boys (edit) (3:28)
  9. If I Was Your Girlfriend (edit) (3:46)
  10. U Got The Look (3:48)
  11. I Could Never Take The Place Of Your Man (edit/fade) (3:41)
  12. Glam Slam (edit) (3:31)
  13. Moonbeam Levels (4:06)
  14. Diamonds And Pearls (edit) (4:20)
  15. Gett Off (UK Single Remix) (4:00)
  16. Sexy M.F. (5:26)
  17. My Name Is Prince (4:04)
  18. 7 (album edit) (4:23)
  19. Peach (3:48)
  20. Nothing Compares 2 U (4:19)


Analyse

Cette nouvelle compilation a pour objectif de survoler "les tubes incontournables" de Prince des "années Warner" de 1978 à 1993, et il faut avouer qu'elle y parvient assez bien. Elle corrige en tous cas certains défauts des précédentes compilations. Elle prend un peu la forme de ce que pourrait contenir un concert, avec une première partie presque chronologique et une seconde partie plus fouillis, où on retrouve pèle même des titres un peu moins connus, et qui ouvrent d'autres horizons musicaux.

Le premier élément qui saute aux yeux est la richesse du contenu : pas moins de 40 titres sont proposés, ce qui est énorme ! Il est évident que pour tout faire tenir sur 2 CD il fallut recourir aux versions "edit" des titres parus en single. Encore une fois, When Doves Cry est saccagé (mais c'était le cas déjà pour ceux qui achetaient le 45 tours en 1984...) et on trouve la version raccourcie de Let's Go Crazy. Admettons que cela s'explique par le fait que l'album Purple Rain Deluxe soit annoncé et dans lequel figureront les versions complètes.

L'autre fait marquant concernant cette compilation est que pour la première fois on y trouve un single de l'album Batman, le titre Batdance qui fut numéro 1 aux USA (en omettant toutefois Partyman ou Scandalous). On y trouve aussi deux singles européens cruellement absents des compilations précédentes : Paisley Park, et Girls & Boys, ainsi que Take Me With U, Mountains et Glam Slam qui font leur première apparition sur une compilation. En revanche elle écarte cette fois ci des titres comme Adore, I Feel For You, Money Don't Matter 2-Night, Dirty Mind, et Do Me Baby

Autre surprise, l'intégration du titre Gotta Stop (Messin' About) qui fut proposé en single uniquement en Grande-Bretagne en 1981 (et en face B du single de Let's Work aux Etats-Unis). Ce titre figurait déjà en tant que "face B" sur le troisième disque de la compilation The Hits. Les titres Head et When You Were Mine, bien que jamais édités en single dans les pays occidentaux, figuraient déjà sur The Hits / The B-Sides et sont devenus des classiques évidents, justifiant leur présence ici.

A l'écoute, sur le premier CD les titres s'enchainent assez bien et les versions raccourcies permettent de ne pas s'ennuyer avec des titres trop long. Seul Purple Rain est proposé en version complète, bien que amputée de quelques secondes. Le choix des titres est cohérent avec ceux que Prince interprétait régulièrement en concerts et sont donc assez connus du grand public.

Le second CD s'ouvre avec Kiss, un hit évident, et poursuit l'ordre chronologique jusqu'au 7ème titre, où l'on retrouve Mountains (1986) à la suite de Cream (1992). Vient ensuite une série de titres de la période 1986 à 1988, puis l'inédit Moonbeam Levels qui fait office de séparation avec la série suivante de titres de la période 1991-1993.

Bien que le second CD paraisse moins organisé, la compilation dans sa globalité semble avoir été particulièrement travaillée, en tous cas elle paraît mieux structurée que les précédentes. Le second CD propose aussi des titres plus éclectiques, de If I Was Your Girlfriend à Sexy M.F., en passant par Gett Off ou Glam Slam. De quoi susciter un intérêt pour les albums dont sont extraits ces titres, ce qui est bien l'objectif d'une telle compilation.

Reste Moonbeam Levels, dont c'est la première apparition officielle. Le morceau est une balade typique de Prince du début des années 1980, évoquant "la troisième guerre mondiale nucléaire" et une peur de l'apocalypse que l'on retrouvera occasionnellement sur certains autres titres ultérieurs. Bien qu'elle soit particulièrement connue parmi les fans du fait de sa distribution sous le manteau pendant de nombreuses années, et qu'elle soit globalement de qualité, on ne peut pas dire qu'elle suscite une émotion toute particulière. Elle a au moins le mérite d'annoncer la teneur du catalogue d'inédits à venir.

Singles

Cet album n'a pas donné lieu à de sortie en single.

Critiques

Comme toutes les compilations de ce type, les revues sont globalement positives. La présence de l'unique inédit, Moonbeam Levels, fut régulièrement citée comme argument commercial.

Performances commerciales

La semaine de sa sortie, la compilation s'est vendue à 8 000 exemplaires aux Etats-Unis (sachant que l'album est sorti un mardi, la semaine était incomplète) ce qui lui permet de se classer d'entrée de jeu n°80 au Billboard 200 US. Il s'agit alors du 40ème album de l'artiste à entrer dans le Top 200 américain ! Elle atteint ensuite la 35ème place la semaine suivante, sa position maximale. Dans le chart des albums RnB / Hiphop elle parvient à se hisser jusqu'à la 3ème place.

La compilation se classe également dans beaucoup de pays, les meilleures places étant en Belgique et aux Pays-Bas (11ème et 10ème respectivement). Elle parvint à la 39ème place dans les ventes physiques d'albums en France, et 24ème dans le chart des albums téléchargés. A noter aussi la bonne performance au Japon dans le classement des albums étrangers, où elle atteint la 3ème place.

Au final, les performances commerciales de cette compilation sont mitigées. Elle ne parvient à atteindre le Top 10 que dans quelques cas limités, alors que les ventes des albums classiques de Prince ont explosé en 2016. L'explication la plus souvent avancée est qu'elle arrive trop tard, en effet les fans ont acheté en masse les compilations existantes au moment de la mort de Prince. En sortant six mois après, cette compil arrive sur un marché déjà saturé.

Héritage

Prince 4ever restera dans l'histoire comme la première sortie d'album posthume, même s'il est bien évident que l'on s'en serait passé volontiers.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard