FANDOM


Prince Ultimate est la troisième compilation officielle de Prince, après The Hits / The B-Sides en 1993 et The Very Best Of Prince en 2001. Elle est parue sous la forme d'un double-CD le 21 août 2006 chez Warner Bros.

2006 princeultimate front.jpg

Ultimate - CD

Genèse

Dès l'annonce de l'association entre Prince et Universal, à la fin de l'année 2005, pour la sortie de ce qui allait devenir l'album 3121, Warner Bros commissionna la réalisation d'une nouvelle compilation de titres de la période "Warner" de Prince, c'est à dire entre 1978 et 1996.

En effet, il était probable que le deal avec Universal allait déboucher sur une importante sortie discographique, associée avec de la promotion. Warner pouvait alors saisir l'aubaine et en profiter pour glisser une nouvelle compilation best-of pour ceux qui voudraient trouver les hits de Prince.

La conception de la compilation fut confiée à un français, Matthieu Bitton, qui travailla en lien étroit avec Paisley Park sur la direction artistique, le design, et le contenu d'un double-CD.

La nouvelle compilation devait être sensiblement différente des deux premières. L'une des idées qui surgit dès les premières ébauches fut d'intégrer les versions longues de maxi-45T qui n'étaient pas toutes disponibles sur support CD à cette époque. Ces versions longues avaient contribué à développer la légende de Prince dans les années 1980, car il s'agissait de titres particulièrement travaillés et que les fans cherchaient à collectionner. Jusqu'alors, elles n'étaient parues dans aucune compilation ou réédition, mis à part quelques CD singles européens.

Une première proposition de track-listing a été dévoilée subrepticement début 2006. A ce stade il était envisagé de sortir la compilation durant la même semaine que l'album 3121, soit autour du 21 mars 2006. Finalement, il semble que Prince ce soit opposé à cette idée, pour ne pas interférer avec la promotion de son nouvel album chez Universal. D'autre part, il proposa un contenu révisé du track-listing.

Initialement, le double-CD devait être organisé ainsi :

  • Disc 1
    1. Purple Medley
    2. I Wanna Be Your Lover
    3. Uptown
    4. Controversy
    5. 1999
    6. Little Red Corvette (Dance Mix)
    7. Let's Go Crazy (Special Dance Mix)
    8. Erotic City (12" Version)
    9. Purple Rain
    10. When Doves Cry
    11. I Would Die 4 U
    12. Pop Life (Fresh Dance Mix)
    13. She's Always In My Hair (12" Version)
    14. Raspberry Beret (12" Version)
  • Disc 2
    1. Kiss (Extended Version)
    2. Sign O' The Times
    3. U Got The Look (Long Look)
    4. I Could Never Take The Place Of Your Man
    5. Hot Thing (Extended Remix)
    6. Alphabet St.
    7. Thieves In The Temple (Remix)
    8. Diamonds And Pearls
    9. Gett Off
    10. Money Don't Matter 2 Night
    11. Cream (N.P.G. Mix)
    12. 7 (Acoustic Version)
    13. Sexy Mutha
    14. Nothing Compares 2 U
    15. My Name Is Prince

Cette configuration a deux caractéristiques essentielles : elle affiche une progression logique dans les choix de singles, débutant par le Purple Medley, et poursuivant chronologiquement par I Wanna Be Your Lover et les autres singles jusqu'à terminer par My Name Is Prince. Les versions longues sont insérées au milieu des autres titres ce qui permet de respecter l'ordre chronologique des sorties de singles.

En février 2006 on apprit que le projet a été complètement remanié à la demande de Prince, et se compose désormais d'un CD "best-of" et d'un CD "extended". Dans la version finale, on note effectivement la disparition du Purple Medley mais surtout de Erotic City et de Sexy Mutha (la version clean de Sexy MF qui il est vrai n'avait que peu d'intérêt). En revanche, l'extended de Let's Work (un titre que Prince aime reprendre en concert à cette époque) est ajouté sur le deuxième CD tandis que Delirious trouve sa place dans le premier CD.
2006 princeultimate inlay.jpg

Ultimate - Inlay

Initialement, la compilation devait paraître en avril. Plusieurs sites marchands et distributeurs avaient conservé cette date dans leurs systèmes de vente ce qui a provoqué la mise en vente alors que la date de sortie avait été reportée. Du coup, certains exemplaires furent distribués notamment en Grèce ou en Australie, avant que les exemplaires soient finalement retirés des magasins. Craignant de vivre une nouvelle fois l'expérience du Black Album, certains fans ont cherché à obtenir la compilation en payant jusqu'à $150 ! L'album fut finalement édité très tard, et en plein été le 21 août 2006 après encore plusieurs reports.

Editions

La compilation est parue uniquement sous la forme d'un double-CD, et en digital.

  • Disc 1:
  1. I Wanna Be Your Lover (2:57)
  2. Uptown (4:09)
  3. Controversy (7:15)
  4. 1999 (3:37)
  5. Delirious (2:38)
  6. When Doves Cry (3:47)
  7. I Would Die 4 U (2:56)
  8. Purple Rain (8:40)
  9. Sign O' The Times (3:42)
  10. I Could Never Take The Place Of Your Man (3:39)
  11. Alphabet St. (5:38)
  12. Diamonds And Pearls (4:19)
  13. Gett Off (4:31)
  14. Money Don't Matter 2 Night (4:47)
  15. 7 (5:08)
  16. Nothing Compares 2 U (4:57)
  17. My Name Is Prince (4:03)
  • Disc 2:
  1. Let's Go Crazy (Special Dance Mix) (7:36)
  2. Little Red Corvette (Dance Remix) (8:22)
  3. Let's Work (Dance Remix) (8:02)
  4. Pop Life (Fresh Dance Mix) (6:18)
  5. She's Always In My Hair (12" Version) (6:31)
  6. Raspberry Beret (12" Version) (6:34)
  7. Kiss (Extended Version) (7:16)
  8. U Got The Look (Long Look) (6:40)
  9. Hot Thing (Extended Remix) (8:30)
  10. Thieves In The Temple (Remix) (8:08)
  11. Cream (N.P.G. Mix) (4:50)

Analyse

Au delà de son aspect "best-of", l'intérêt principal de cette nouvelle compilation est double. Tout d'abord, elle incorpore les versions longues mythiques des singles des années 1980, qui restaient difficiles à trouver sur format CD jusqu'à cette époque. Ensuite, les titres ont bénéficié d'un remastering ce qui permet enfin de les écouter avec un niveau sonore acceptable et un son dépoussiéré. A ce niveau, la musique de Prince apparaît plus que jamais entière, riche, débordante, et joyeuse.

La configuration particulière de cette compilation fait que les singles les plus connus, disposant de versions longues, sont relégués sur le deuxième CD. Du coup, la continuité chronologique est fortement altérée. Sur le premier CD, on passe directement de Purple Rain à Sign O The Times, ce qui semble curieux.

Une fois encore la compilation se base sur les singles américains, ce qui fait que les tubes comme Girls & Boys et Paisley Park, qui avaient été édités uniquement en Europe, n'y figurent pas. Egalement, on ne trouve aucun titre issu de l'album Batman sur cette compilation.

Le livret intérieur est minimaliste et ne présente aucune réelle note de pochette sur les enregistrements ou des anecdotes de studio, dont les acheteurs de ce type de coffret sont généralement friands. 

Sur le deuxième CD, c'est un vrai bonheur de retrouver ces versions longues d'anthologie. Dans un monde envahi par la musique électronique et une multitude de remixes sans intérêt, les versions longues de Prince démontrent que la musique des années 1980 n'était pas aussi pauvre que ce que l'on dit. Bien sur, certaines versions étaient déjà disponibles sur des CD singles, mais là encore le son remastérisé fait ses preuves. Quelle joie de disposer d'un Let's Work reboosté, du remix de Pop Life par Sheila E, d'un She's Always In My Hair enfin en intégral et d'un extended de Raspberry Beret !

Du coup, cela met l'eau à la bouche et on rêve d'un coffret plus complet faisant l'exhaustivité de ces versions longues. Il manque en effet par exemple celle de Anotherloverholenyohead, la version extended (et non pas remixée) de Pop Life parue en Grande-Bretagne uniquement, ou la version instrumentale de 7 minutes du titre God.

Singles

Aucun single spécifique à cette compilation n'a été édité.

Critiques

Cette compilation bénéficia d'un accueil de moyen à plutôt favorable. Le fait que sa sortie ait été retardée plusieurs fois a cependant émoussé l'intérêt et les analyses critiques furent globalement peu nombreuses.

Performances commerciales

Au final, ce double-CD fut une sortie sans grand impact alors qu'il devait surfer sur le succès de 3121. Sans single pour l'accompagner, il n'a pas atteint de volumes de ventes très important aux Etats-Unis. Il a toutefois été certifié disque de Platine en Grande-Bretagne, pour 300 000 unités vendues et il atteignit la 6ème place du top albums. L'album fut classé dans plusieurs pays européens, mais il ne perça dans le Top 10 Albums qu'au Danemark. Aux USA, son meilleur classement fut (comme généralement) dans le chart R&B/Hip-Hop à la 31ème place.

Cependant, ce type de compilation continue à se vendre régulièrement sur une longue durée et revient en avant chaque fois qu'un nouvel album où une nouvelle tournée surgit.

Héritage

Sans aucun titre inédit ni tournée pour l'accompagner, Ultimate n'est qu'une compilation de plus dans la carrière de Prince. L'intéret discographique reste essentiellement les versions longues du deuxième CD. Ce qui parfois est aussi contre-productif car les fans préfèrent dans certains cas les versions single originales. Dans ce cas, ils peuvent se tourner sur les autres compilations.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard