FANDOM


2017 purpleraindeluxe cover.jpg

L'édition Deluxe de Purple Rain reprend la pochette originale avec un léger filtre gris/violet

Purple Rain Deluxe parait le 23 juin 2017 chez NPG Records / Warner Bros. C'est la seconde édition discographique officielle parue après la mort de Prince, succédant à la compilation Prince 4ever.

Il s'agit d'une édition remasterisée et augmentée de l'album Purple Rain initialement paru en 1984.

Purple Rain Deluxe est disponible en trois formats : un double-CD, un coffret triple-CD + DVD, et l'album original en vinyl. Il existe aussi un picture disc de l'album.

Genèse

Après des années de conflit ouvert avec la Warner, Prince a signé un nouvel accord en 2014 qui prévoyait non seulement la sortie simultanée de deux albums (Art Official Age et Plectrumelectrum), mais également la récupération de la propriété de l'ensemble de son précédent catalogue. L'accord prévoyait aussi la sortie d'une réédition de l'album Purple Rain (généralement appelée Purple Rain Deluxe), ainsi qu'une nouvelle compilation best-of qui est devenue Prince 4ever.

Prince a effectivement travaillé en 2014/2015 à la remasterisation de son plus grand succès commercial. Il s'agit alors du premier travail de remasterisation effectué à Paisley Park, Prince s'étant refusé à opérer une quelconque modification sur ses albums originaux tant qu'il n'avait pas récupéré la propriété des bandes master. C'est d'ailleurs pour cela que la dynamique sonore de ses anciens albums n'a jamais été améliorée et que certaines éditions n'ont pas été re-pressées.

2017 prdeluxe tweet.jpg

Copie du tweet évoquant la livraison par Prince de l'album Purple Rain Deluxe à Warner.

Le produit final fut livré à Warner qui fut sensiblement déçue du résultat et décida de ne pas l'éditer immédiatement. En effet, Prince s'est contenté d'améliorer le son de l'album (avec l'aide de Joshua Welton) mais sans rien y ajouter d'autre, alors que Warner attendait probablement de disposer de morceaux inédits susceptibles de composer une réédition un peu plus consistante qu'avec seulement les 9 pistes originales. Lors d'un échange sur Twitter avec un fan en mars 2016, peu avant sa mort, Prince avait indiqué que "tout a été livré [à Warner], il est temps de vous le procurer", puis il encouragea les fans à lancer une pétition auprès de Warner (pendant un temps limité) afin de les inciter à sortir l'album, ce que certains fans ont suivi immédiatement.

Le décès de Prince, survenu le 21 avril 2016, changea un peu la donne. Les administrateurs de l'héritage de Prince ont renégocié la sortie de cet album. Le 21 octobre 2016, soit tout juste six mois après la disparition de Prince, il fut annoncé dans un communiqué de presse la sortie d'une édition Deluxe de Purple Rain, qui au départ aurait été constituée d'un disque supplémentaire contenant des morceaux inédits.

Le 20 novembre 2016 l'album Purple Rain est à nouveau honoré en décrochant le prix de la meilleure bande originale de film lors des 44ème American Music Awards, à Los Angeles. Ce résultat est du aux ventes qui ont explosé après le décès de Prince le 21 avril, ainsi qu'à un vote massif des fans. La voie semble donc toute tracée pour permettre l'édition de l'édition Deluxe dans les meilleures conditions.

En février 2017, Warner Bros annonça la sortie de Purple Rain Deluxe pour le 9 juin 2017 (reporté ensuite au 23 juin). Il fut alors annoncé que cet album serait accompagné de "deux albums inédits", ce qui vient augmenter les premières informations faisant état d'un seul album complémentaire. Mieux encore, deux concerts vidéo seraient également inclus dans le package.

Mais au final, le coffret est constitué d'un triple CD : l'album original, un disque de "single edits & b-sides" et un disque "from the vault & previously unreleased". Un DVD du célèbre concert donné à Syracuse, dans l'état de New York, le 30 mars 1985 et diffusé par satellite à travers le monde, est également inclus. Il y a donc un seul concert en vidéo, le second show prévu pour augmenter le package, celui du 3 août 1983 au First Avenue à Minneapolis, n'ayant pas pu être restauré dans les temps.

Enregistrement

Pour les titres composant l'album initial, voir : Purple Rain. Le remaster inclut dans le coffret est celui réalisé par Prince à Paisley Park en 2015. Mise à part le travail sur le son, il n'aurait rien changé à l'album original.

Le coffret complet est également composé de deux autres disques censés contenir des pistes inédites.

Le CD contenant les "edits & b-sides" est constitué de pistes issues des éditions single et maxi-singles de l'époque. Toutes ces versions (sauf une) existaient préalablement sur un support CD, mais parfois difficile à trouver. Plusieurs figuraient déjà sur le coffret The Hits / The B-Sides paru en 1993. Le seul morceau totalement inédit en CD officiel est le titre God (instrumental), que même à l'époque on ne trouvait que sur les pressages vinyls anglais et néo-zélandais.

Le CD constitué des inédits en provenance du Vault est évidemment le plus intéressant pour les fans qui connaissent déjà l'album par coeur.

La période d'enregistrement des sessions de Purple Rain s'est principalement étendue de août 1983 à février 1984. Or la plupart des titres proposés dans ce coffret ne correspondent pas à ce laps de temps.

The Dance Electric, Roadhouse Garden, et Our Destiny ont été créés à l'été 1984 et sont donc postérieurs à la sortie de l'album Purple Rain dans le commerce (juin 1984). S'ils ont été enregistrés pendant la période de "purple mania", il n'empêche qu'ils n'ont jamais été destinés à figurer sur cet album. Le cas de Wonderful Ass est similaire, une première version de ce titre date de 1983, mais celle présente sur le coffret est en réalité celle retravaillée en 1986 avec Wendy & Lisa.

Quatre autres titres correspondent mieux à la période d'enregistrement de l'album, mais il est peu probable qu'ils aient été envisagés pour y figurer. Love And Sex date de février 1984, mais ressemble plus à un défouloir en studio, assez éloigné du reste de l'album. Velvet Kitty Kat est plus ancien, elle date d'avril 1983 et était initialement prévue pour un side-project, vraisemblablement le deuxième album inachevé des Vanity 6, ou éventuellement l'album qui deviendra Ice Cream Castle de The Time. Katrina's Paper Dolls date d'octobre 1983, elle s'inscrit donc dans la bonne période. Les "poupées de papier" pourraient être une référence à la marionnette que l'on voit dans le film (quand Prince fait son numéro de ventriloque), et Katrina est également le deuxième prénom de Vanity, pour autant le titre est musicalement assez différent du son de l'album et le morceau n'est pas très inspiré. Le fait que Vanity ait quitté Prince à cette époque a du suffire à enterrer le titre, qui fut toutefois proposé pour composer un CD inédit en 2000 (tout comme Love And Sex).

On trouve sur le disque We Can Fuck qui est la version initiale, datant de 1983, du morceau We Can Funk finalement paru en 1990 sur Graffiti Bridge. Ce titre a été régulièrement retravaillé entre les deux, dont une fois en 1986 avec The Revolution. Même chose pour le titre Possessed, dont les fans connaissent deux versions studio : un instrumental (que l'on entend en fond sonore dans le film Purple Rain) et une version chantée, mais qui serait celle de 1984. La version présente sur Deluxe est un enregistrement antérieur, inconnu jusqu'ici.

Ainsi, les quelques titres restants sont directement reliés au film et à l'album. On y retrouve Electric Intercourse, ballade enregistrée en août 1983 puis supplantée par The Beautiful Ones. La version présente ici est un enregistrement studio inconnu des fans jusqu'alors. Computer Blue (Hallway Speech Version) est la version intégrale (12 minutes) de ce titre. Father's Song est le thème au piano joué par le personnage du père dans le film Purple Rain. Ici la version fait plus de 5 minutes alors que l'on en connaissait que 90 secondes. La mélodie a été reprise dans le titre Computer Blue, ce qui valu à John L Nelson un crédit comme co-auteur.

Éditions

2017 purplerain LP-480x384.jpg

L'édition vinyle de Purple Rain Deluxe comporte un poster

Le 23 juin 2017, Purple Rain Deluxe est disponible en trois versions :

  • Purple Rain Deluxe, l'album vinyle original remasterisé
  • Purple Rain Deluxe, un double-CD contenant l'album original + le CD d'inédits intitulé "From The Vault & Previously Unreleased"
  • Purple Rain Deluxe Expanded Version, le coffret avec 3 CD + 1 DVD


CD 1

Purple Rain

CD 2

From The Vault & Previously Unreleased

CD 3

Single edits & B-sides

DVD

Live at Carrier Dome, Syracuse

  1. Let’s Go Crazy
  2. Take Me With U
  3. The Beautiful Ones
  4. Computer Blue
  5. Darling Nikki
  6. When Doves Cry
  7. I Would Die 4 U
  8. Baby I’m A Star
  9. Purple Rain
  1. The Dance Electric
  2.  Love And Sex
  3.  Computer Blue (“Hallway Speech” version)
  4.  Electric Intercourse (Studio)
  5.  Our Destiny / Roadhouse Garden
  6.  Possessed (1983 version)
  7.  Wonderful Ass
  8.  Velvet Kitty Cat
  9.  Katrina’s Paper Dolls
  10. We Can Fuck
  11. Father’s Song
  1.  When Doves Cry (edit)
  2. 17 Days
  3. Let’s Go Crazy (edit)
  4.  Let’s Go Crazy (Special Dance Mix)
  5.  Erotic City
  6.  Erotic City (“Make Love Not War Erotic City Come Alive”)
  7.  Purple Rain (edit)
  8.  God
  9.  God (Love Theme From Purple Rain)
  10. Another Lonely Christmas
  11. Another Lonely Christmas (extended version)
  12. I Would Die 4 U (edit)
  13. I Would Die 4 U (extended version)
  14. Baby I’m A Star (edit)
  15. Take Me With U (edit)
  1. Let’s Go Crazy
  2. Delirious
  3. 1999
  4. Little Red Corvette
  5. Take Me With U
  6.  Do Me, Baby
  7.  Irresistible Bitch
  8.  Possessed
  9.  How Come U Don’t Call Me Anymore?
  10. Let’s Pretend We’re Married
  11. International Lover
  12. God
  13. Computer Blue
  14. Darling Nikki
  15. The Beautiful Ones
  16. When Doves Cry
  17. I Would Die 4 U
  18. Baby I’m A Star
  19.  Purple Rain

Analyse

Purple Rain Deluxe était un projet voulu par Warner avec le consentement de Prince depuis 2014. Le contenu a évolué au fil du temps et des problématiques juridiques pour l'édition des nouveaux morceaux, et le remastering a été supervisé par Susan Rogers, l'ingénieure du son attitrée de cette époque. Nous sommes en présence d'un coffret de 3 disques audio et un DVD. La première remarque qui vient à l'esprit, quand on connait via les éditions pirates la quantité phénoménale de matériel disponible, est qu'il y en a encore sous le pied. Un seul CD de titres véritablement inédits, c'est peu. Il y avait de quoi sortir une super-édition en coffret de 5 disques au moins. Toutefois, le choix des morceaux a été porté sur des versions qui sont inconnues des fans pour la plupart.

Le premier disque ne contient que l'album Purple Rain dans sa forme originale, ni plus ni moins. D'un côté on peut comprendre le respect de l'oeuvre mais il aurait été intéressant d'avoir plus de pistes alternatives. On connait déjà en édition pirate des versions différentes (un peu plus longues) de plusieurs autres titres, comme Take Me With U, The Beautiful Ones, Darling Nikki, ou Let's Go Crazy, sans compter sur une version longue de 17 Days, la face B, très attendue mais toujours inédite. Ces titres proviennent d'une version antérieure de l'album, compilée en novembre 1983.

Au sujet du son, il est à noter que le travail de remasterisation est remarquable. Le son est fantastique, les instruments se détachent clairement, la dynamique a été revue. C'est une évolution notable même après le "remaster" SHM japonais.

Le disque constitué d'inédits est à la fois jouissif et décevant. Il est jouissif car pour la première fois, si l'on excepte le Crystal Ball de 1998, nous disposons officiellement de titres inédits d'un album antérieur. Il est cependant décevant pour les puristes car la plupart des titres ne correspondent pas exactement à la période d'enregistrement de Purple Rain. Bien sur, découvrir Electric Intercourse ou Father's Song en version studio reste un point fort, mais en même temps ces titres n'ont pas la grandeur d'un The Beautiful Ones ou d'un Computer Blue. Pour ce dernier titre d'ailleurs, la version choisie ("Hallway Speech") est intéressante mais pas nécessairement la meilleure parmi les versions inédites déjà connues. Katrina's Paper Doll et Velvet Kitty Kat, bien que totalement inédits, ressemblent à des démos peu inspirées. La véritable pépite du coffret est la version 1983 de We Can Funk intitulée We Can Fuck pour dix minutes de groove sauvage comme on en avait plus entendu depuis longtemps.

2017 prdeluxe spread.jpg
Le troisième disque est celui qui amène plus d'interrogations. Quel est l'intérêt de compiler des versions "single" ? Les versions écourtées de When Doves Cry, Purple Rain, ou Let's Go Crazy figurent déjà sur plusieurs compilations, et ne présentent pas un intérêt majeur. Les deux seuls titres intéressants sur ce disque sont : la version longue de Another Lonely Christmas (la version single était déjà disponible en CD sur The Hits / The B-Sides) et le titre God (Love Theme From Purple Rain) qui jusqu'ici n'était trouvable qu'en vinyle, en face B de l'édition anglaise du maxi de Purple Rain. Ce disque donne donc le sentiment d'un "remplissage" qui aurait pu être comblé par les pistes alternatives décrites plus haut.

Enfin, le DVD est une sortie longuement attendue d'un concert de la tournée Purple Rain. Il est agréable de le trouver en version restaurée, même si de très bons enregistrements circulaient déjà en pirate. Il aurait été mieux de trouver un autre concert, totalement inédit cette fois, comme celui du Miami Orange Bowl du 7 avril 1985, qui fut projeté lors d'une séance à Paisley Park. Et d'en profiter pour supprimer l'horrible effet miroir pendant When Doves Cry.

D'un point de vue global, cette édition Deluxe de Purple Rain tient ses promesses, et permet de répondre à toutes les attentes : celle des auditeurs occasionnels qui veulent découvrir ou redécouvrir l'album original avec une qualité sonore au goût du jour, les fans occasionnels ou pas très collectionneurs qui veulent retrouver les versions singles et maxis, et enfin les fans "hardcore" qui découvrent les inédits. Alors évidemment, on en aurait voulu beaucoup plus et voir une véritable rétrospective avec plusieurs CD d'inédits. Mais pour 22 euros environ, disposer de 3 CD et 1 DVD au son retravaillé d'un tel album, il y a aucune raison de se priver !

Performances commerciales

Cette section sera mise à jour dès que des détails complémentaires seront connus.

Héritage

Cette section sera mise à jour dès que des détails complémentaires seront connus.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard