FANDOM


Xpectation est le trente-deuxième album de Prince. Il est paru uniquement via le NPG Music Club, le 1er janvier 2003 à minuit sous la forme de fichiers mp3 à 256 kbps. Il s'agit d'un album instrumental enregistré en coopération avec la saxophoniste Candy Dulfer et la violoniste Vanessa-Mae.

2003 xpectation front

Xpectation - artwork officiel sur le NPGMC

Genèse

L'album Xpectation a surgit de nulle part le 1er janvier 2003, à minuit et une minute, soit à peine un peu plus d'un mois après la distribution postale du coffret One Nite Alone...LIVE et... moins de 15 jours après la sortie de ce dernier dans le commerce traditionnel ! Ce fut à cette date le plus court intervalle de temps entre deux albums de Prince.

Bien que cela ne soit pas accepté de façon officielle, il semble clair que la livraison surprise de cet album soit intervenue suite aux nombreuses critiques portant sur la commercialisation du coffret One Nite Alone...LIVE.

L'album s'intitulait auparavant Xenophobia, il était annoncé dans les quatre CD que Prince prévoyait de livrer dans la deuxième saison du NPG Music Club. La Celebration qui eut lieu à Paisley Park Studios en juin 2002 s'intitulait également Xenophobia, et elle devait probablement coïncider avec la mise à disposition de l'album dans le Club.

Cependant le titre de l'album fut changé lorsque Prince préféra intégrer le titre Xenophobia dans le coffret One Nite Alone...LIVE, où il fut le seul morceau inédit. La version studio de ce titre (qui reste inédite et inconnue à ce jour) a été supprimée de la configuration de l'album, qui ne comporte alors plus que neuf titres. L'album a alors été rebaptisé Xpectation.

Enregistrement

Xpectation a été enregistré entre décembre 2001 et fin février 2002, au moment où Prince s'est embarqué dans la tournée One Nite Alone. Dans la continuité des sessions d'enregistrements, il est venu à la suite de The Rainbow Children et pratiquement en même temps que l'album de piano solo One Nite Alone.

La particularité de Xpectation est d'être enregistré en groupe. On y retrouve le coeur des NPG, à savoir John Blackwell à la batterie et Rhonda Smith à la basse, agrémentés de Candy Dulfer au saxophone et aussi, ce qui est tout à fait singulier, de la violoniste prodige d'origine chinoise Vanessa-Mae.

Editions

Xpectation existe uniquement en version digitale, sous forme de fichiers mp3 à 256 kbps. Il a été édité une première fois via mise à disposition d'un lien de téléchargement auprès des membres du club. Il fut à nouveau disponible à l'achat en 2004 pour tout le monde dans le Musicology Download Store. Tous les titres de l'album sont formés d'un seul mot débutant par la lettre X.

  1. Xhalation (2:04)
  2. Xcogitate (3:34)
  3. Xemplify (5:53)
  4. Xpectation (4:01)
  5. Xotica (3:05)
  6. Xogenous (4:12)
  7. Xpand (6:11)
  8. Xosphere (3:34)
  9. Xpedition (8:24)

Analyse

Xpectation est le premier album entièrement instrumental à être attribué à Prince. Les précédents cas connus jusqu'alors étaient les deux albums sortis sous le nom de Madhouse, 8 et 16, parus en 1987, et le ballet néo-classique Kamasutra qui était attribué à The NPG Orchestra.

L'album Xpectation est présenté comme une "expérience" et il est vrai que la musique livrée ici est assez particulière. Elle empreinte évidemment au jazz, mais les morceaux sont déconstruits et font l'objet de nombreux solos. John Blackwell est souvent mis en avant, mais on a l'impression que c'est surtout Candy Dulfer qui est la vedette du disque ! Son saxophone est souvent positionné au dessus du mix. Enfin la violoniste Vanessa-Mae, donc c'est l'unique participation à un projet de Prince, est présente sur 7 des 9 titres que compte l'album. La petite prodige chinoise apporte soit une belle tonalité mélancolique, soit des envolées surprenantes à certains morceaux.

Sur ce disque, on dirait que Prince s'est effacé derrière ses musiciens. Il est présent essentiellement aux claviers, ou il délivre des sons électroniques et des parties de synthé proches des sonorités trouvées sur The Rainbow Children. Quant à Rhonda Smith elle assure les parties de basse, mais elle est plutôt discrète et semble complètement éclipsée par les autres.

Xhalation s'ouvre sur un fond de clavier lointain en écho, porté par le violon mélancolique de Vanessa-Mae. D'entrée de jeu, le style dénote, mais on a à peine le temps de s'interroger que l'on passe à Xcogitate, qui reste dans une veine assez lente, parfaite pour un week end pluvieux. Les sons de clavier dans le style de Muse 2 The Pharaoh complètent ce titre assez proche des slows faits pour Madhouse. A noter que le sax est en re-recording, c'est a dire que Candy a joué plusieurs parties de saxophones mixées en même temps.

Xemplify est plus joyeux et sonne comme le jazz be-bop des années 30. A nouveau, on retrouve ce son de clavier saturé et organique. Le morceau va crescendo entre les solos et les harmonies de chacun des musiciens.

Xpectation est un peu plus rapide et mets bien en valeur le jeu de John Blackwell, souvent accompagné d'une guitare au son très étrange, et de claviers funk. Retour aux ballades avec Xotica, plutôt sympathique et Xogenous qui voit Prince prendre la guitare pour des sonorités que l'on avait jamais entendues autant jazzy chez lui.

Xpand est le titre le plus funky de l'album, avec un son de clavier saturé qui apporte un bon groove à l'ensemble. Dans le fond, on entend comme des craquements de disque vynil. Xosphere permet de retrouver à la fois la guitare jazz/soul et les claviers de The Rainbow Children. Enfin l'album se termine en beauté avec le long Xpedition, qui se conclut dans une fanfare avec de multiples solos. Un cri de bébé sera le son final de l'album.

Au final l'album peut intéresser par son côté expérimental, mais le problème est que mélodiquement le résultat est trop imparfait pour réellement accrocher l'auditeur sur la durée. L'album est parfois trop démonstratif, surtout pour la batterie et le saxo. Sa durée totale de 40 minutes environ (quasi similaire à celle de l'album de piano solo One Nite Alone), laisse à penser que les "quatre albums" annoncés pour l'année 2002 sur le NPGMC n'auraient été que des concepts assez simplistes et pas réellement intéressants. Il valait mieux au final que Prince ne livre qu'un seul bon album sur l'année, plutôt que de s'engager à produire quatre albums qui n'intéressent pas grand monde.

Singles

Cet album n'a donné lieu à aucun single.

Critiques

Cet album n'a pas été remarqué par la critique spécialisée.

Performances commerciales

Réservé aux membres du NPG Music Club, cet album n'a probablement été diffusé qu'à quelques dizaines voire une centaine de milliers de personnes.

Héritage

Cet album fait partie des projets "obscurs" de Prince, et ne joue pas un rôle majeur dans sa discographie.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard